La présentation du millésime 2016 des vins de Provence était l’occasion de dévoiler la nouvelle campagne de communication des vins de Provence.

Après avoir rappelé ces cinq dernières années que « le rosé, c’est en Provence qu’il est né », les vins provençaux se sont mis en quête d’une identité pour accroitre leur notoriété en France comme à l’export. Ce sera donc désormais avec « Le Goût du Style » comme slogan (« The Taste of Style » in english), soutenu par trois visuels d’ambiance conçus par l’agence SoWine, en fait trois dessins contemporains aux couleurs pastelles rappelant les affichistes qui ont fait les beaux jours de la communication du vin dans la première moitié du XXe siècle. « On n’est plus dans la légitimation de la couleur, on la montre avec une nouvelle signature pour un message plus émotionnel » a commenté Sylvain Dadé, directeur associé de SoWine. Dans l’Hexagone, le déjeuner à la plage, l’apéritif au jardin et la soirée sur le port restent hélas sans personnages, loi Evin oblige ; des scènes plus animées pour l’international déclinées en affichage, en presse, sur le digital, les carnets de dégustation et autres documents d’information et promotion.

Toujours 89% de rosé

Ces visuels accompagneront au printemps la sortie du millésime 2016 produit à 1,3 M hl, soit 176 millions d’eéuivalent bouteilles, à 89% en rosé, 8% en rouge et 3% en blanc par quelque 521 domaines, 61 caves coopératives et une centaine de négociants. Les vins de Provence rassemblant trois AOC, Côtes-de-Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence, restent incontestablement le premier vignoble en rosé d’appellation, représentant 42% de l’ensemble des AOC rosé (devant le Val de Loire et le Rhône), 31% des vins rosés français. Sa consommation n’a cessé de se développer dans l’Hexagone mais également hors de nos frontières. En 15 ans, l’export est passé de 12 à 26%, principalement aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Belgique.