Accueil Les vins du Languedoc « montent à Paris » pour un 5 à 7 pas crapuleux

Les vins du Languedoc « montent à Paris » pour un 5 à 7 pas crapuleux

Auteur

Idelette
Fritsch

Date

28.03.2017

Partager

Les vins AOC du Languedoc s’invitent dans la capitale avec l’opération inédite « 5 à 7 chez mon caviste ». Depuis hier, 27 mars et jusqu’au 24 avril, 30 cavistes déclarent, en 118 ateliers dégustation à prix doux, leur amour aux vins du Languedoc.

C’est au propre comme au figuré, l’appellation qui « monte » à Paris, où 99% des cavistes intra-muros référencent désormais les vins AOC du Languedoc, selon une étude MIBD Market pour le CNIV (« L’offre de vins chez les cavistes français »), réalisée en 2015.

Portée depuis plus de dix ans par les actions promotionnelles du Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc (CIVL) dans le cadre du « Printemps du Languedoc-Roussillon Sud de France », les AOC du Languedoc s’invitent chez les cavistes d’Île-de-France avec l’opération inédite « 5 à 7 chez mon caviste ». Sur quatre semaines, 118 ateliers sont programmés chez trente cavistes parisiens, en deux sessions after work : « Premiers flirts » pour s’initier à la dégustation sur des vins positionnés entre 10-20 € et « A la folie » pour les grands amateurs de vins (cuvées entre 20-30 €).

« L’intérêt de cette manifestation promotionnelle est de susciter, auprès des cavistes et des consommateurs, l’envie de découvrir de nouvelles pépites du Languedoc sur des appellations phares de type Faugères, Pic-Saint-Loup ou Terrasses du Larzac, qui fonctionnent bien dans le réseau des cavistes parisiens », explique Christine Molines, directrice marketing au CIVL. L’opération est proposée à des prix extrêmement attractifs, entre 50 et 60 € l’atelier pour un groupe de quatre à six personnes.

Le Languedoc au top 3 des vignobles français

C’’est justement l’atout séduction des vins de cette région, réputés d’un excellent rapport qualité/prix. « Il y a, depuis plusieurs années une bonne identité des vins du Languedoc chez les Parisiens. Ces vins-là sont synonymes de rapport prix plaisir », argumente Cyrille Pesquet des « Domaines qui montent Voltaire ». Ce caviste du XVIIe arrondissement, qui sur 500 références propose plus de 80 vins du Languedoc, présente sur l’opération « 5 à 7 » un AOP Faugères rouge « Les Fusionnelles » à 13, 60 € la bouteille, ou un AOP La Clape « La Combe aux Louves » du domaine Sarrat de Goundy, à 24 €.

« On commence avec un petit vin de soif du Mas de la source à 6 €, la moyenne de nos prix se situant entre 11 et 17 € », estime Cyrille Pesquet. Des prix dans la moyenne parisienne pour le Languedoc, dont les appellations figurent au top 3 des vignobles français les plus attractifs en terme de prix, toujours selon l’étude MIBD Market. Ainsi, les vins rouges du Languedoc se positionneraient dans le réseau des cavistes parisiens sur une moyenne de prix de 15, 50 €… aux côté des vins de Bordeaux (moyenne de 50,5 €) et de Bourgogne (51,8 €).

Atelier « Premier flirt », 50 € pour un groupe de quatre ou six personnes. Atelier « A la folie », 60 € le groupe de 4-6 personnes. Chaque atelier dure une heure et demi et permet la découverte de quatre vins AOC du Languedoc. Réservations en ligne sur www.5a7chezmoncaviste.com