Dans le cadre féérique de l’hôtel Pullman Tour Eiffel, avec un panorama sur les plus beaux monuments de la capitale, l’interprofession Pays d’Oc réunissait hier soir ses entreprises et partenaires, célébrant ainsi la seconde édition de Wine Paris.

Le président Jacques Gravegeal, le directeur général Florence Barthes avaient choisi le cadre prestigieux du dixième étage de cet hôtel permettant, comme pour la robe d’un vin, d’avoir le plaisir des yeux comme introduction : le face à face avec la Tour Eiffel, symbole du génie français, mettant en perspective la réussite du premier label national de vins de pays.

Cette traditionnelle soirée des entreprises réunissait les acteurs les plus dynamiques de Pays d’Oc : les équipes d’Alexander Krossa, de Pierrick Harang Wine, du domaine du Grand Chemin, du négoce Calmel et Joseph, des Vignobles Paul Mas, des domaines Julien&fils et de Bachellery autour de leurs clients nationaux et internationaux, ont partagé ce moment d’exception avec les représentants du monde du vin languedocien et catalan. Présidente du CIVL, président et directeur de Wine Paris, de l’interprofession des vins du Roussillon, président de la chambre régionale d’agriculture d’Occitanie, entre autres avaient répondu à l’invitation de Jacques Gravegeal dont le propos a donné clairement le cap : “on s’est engagé en votre nom. Il fallait faire un Wine Paris-Vinovision qui serait plus profitable sur Paris que sur Montpellier. Je l’assume. L’an passé c’était un coup d’essai. Aujourd’hui, nous sommes idéalement placés dans le hall 4. Nous amis de Vinexpo, eu aussi, ont compris la nécessité de nous rassembler. L’année prochaine, nous franchirons encore, tous ensemble, un cap”.

Bref, une soirée qui a permis de célébrer la dynamique régionale, d’envisager les développements nécessaires de Wine Paris et des actions à mener en région, dans le plus grand vignoble du monde.

Photos Michael BoudotPhotos