A l’espace Encan, aujourd’hui et demain, avec plus de soixante exposants présents au salon des vins “Terre de Vins”, les visiteurs peuvent s’essayer aux traditionnels accords mets & vins. Mais ils peuvent aussi tenter des associations plus audacieuses. La preuve par trois.

Avec les sept stands de gastronomie présents sur le salon des vins de la Rochelle, organisé par “Terre de Vins” à l’Espace Encan, les gourmets peuvent plébisciter les associations classiques (canard, charcuterie, fromage, chocolat) ou créer des accords plus originaux. Pour sortir des sentiers battus, ces saveurs – salées ou sucrées – pourraient surprendre votre palais !

Avec des escargots du Saint-Laurent

Huguette Vagne, son mari Christian et son fils Lionel produisent des escargots bio à Saint-Laurent, non loin d’Auriac, depuis dix ans. Cuisinés de façon traditionnelle, dans une préparation à étaler sur des toasts ou encore reconditionnés dans un cornet, type cornet de glace, l’escargot se marie harmonieusement avec le vin. « Longtemps, on pensait directement à l’association avec le vin blanc sec ou demi-sec, explique Huguette Vagne. Mais avec des rosés ou des rouges légers, l’escargot s’accorde aussi très bien. » L’association avec le Champagne fait quant à elle toujours recette, « une valeur sûre » aux dires de la productrice.

Avec des saveurs d’Outre-Mer

Le soleil des îles s’invite à la Rochelle ! Le stand de « Couleurs de Guyane », présent pour la première fois sur le salon, propose des saveurs d’Outre-Mer. Rhums, punchs, mais aussi épices ou confitures trônent sur le stand aux couleurs créoles d’Anne Bellot. Des produits en provenance directe de Guyane, Guadeloupe, Martinique, Réunion ou encore de l’Ile Maurice. On sait les mets exotiques plutôt épicés, alors avec quel type de vin trouveront-ils l’harmonie ? « Je propose une sauce 1000 saveurs, pour agrémenter les grillades. A base d’épices, elle est légèrement relevée. Elle s’accorderait volontiers avec des vins rouges légers tels qu’un bourgogne générique ou un beaujolais » décrit-elle. Du côté des alcools exotiques, « je verrais parfaitement des acras de morue avec un rhum blanc de Guyane, ou un Rhum ambré Clément VSOP (4 ans d’âge) avec un gâteau au chocolat. »

Avec un Kouign Amann

Eric Lefebvre est venu du Finistère pour faire déguster ses spécialités bretonnes. Propriétaire depuis quatre ans de la biscuiterie Marin Coathalem, créée en 1960, son fer de lance est le célèbre Kouign Amann. Il n’a pas manqué d’en amener pour le faire déguster aux visiteurs. Si le cidre reste la boisson fétiche des Bretons avec ce gâteau, « il s’accorde aussi très bien avec un vin blanc sec, plutôt fruité, de Loire ou de Bordeaux, ou avec un Champagne blanc » explique le pâtissier. Selon lui, les vins d’Alsace ou le Champagne rosé, « trop typés », sont à éviter, « au risque d’écraser les arômes beurrés et sucrés du Kouign Amann .» Avec un verre de vin bien frais, la pâtisserie bretonne se déguste tiède, pour révéler toute sa saveur.

Laura Bernaulte