Lové au pied des Dentelles de Montmirail, le vignoble de Côtes-du-Rhône-villages Séguret alterne terroirs d’altitude, de plaine et de montagne, combinés à des sols d’argile, de calcaire et de safres. Sur les rouges, la finesse prévaut à la puissance. Les blancs révèlent eux une palette aromatique étendue et sont guidés par la fraîcheur. Découvrez deux des huit pépites dégustées dans notre hors-série Sud (à retrouver sur le kiosque en ligne de Terre de vins).

Domaine Eyguestre
Séguret blanc 2018

Il lui a fallu dix ans pour sortir de la coop. En 2010, Laurent Bellion franchit le pas. Ses vins seront vinifiés chez un tiers. Ce sera pour lui la solution pour faire son vin sans avoir à investir dans de coûteuses installations. Il baptise son domaine Eyguestre, terme provençal qui désigne un lieu où, lorsqu’il pleut, l’eau forme une résurgence. « L’eau est souvent opposée au vin, mais elle est la base de la vie du vignoble », explique le vigneron. Au sein de sa gamme, notre choix se porte sur son côtes-du-rhône-villages-séguret blanc 2018. Mariage de viognier à 80 % et de marsanne à 20 %, il hérite de notes d’abricot et de pêche mises en valeur par un volume amples et gras. Parfait équilibre pour ce blanc qui reste frais au palais et s’inscrit dans les canons de l’appellation.
À l’apéritif avec de la tapenade d’olive verte, des anchois marinés ou au dessert sur une tarte aux abricots.
8 €
84110 Séguret
06 80 23 50 86 – Site internet

Domaine de l’Amauve
Séguret Réserve rouge 2016

Christian Vœux a repris l’exploitation familiale en 2005 après avoir vinifié dans plusieurs domaines réputés de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Œnologue de formation, il a construit sa gamme de Séguret, petit à petit, en étant à l’écoute de son terroir. Cette cuvée Réserve n’est ainsi produite que les années où le millésime s’y prête, comme en 2016. Les grenaches (80 %) et les syrahs (20 %) qui entrent dans sa composition proviennent de parcelles sélectionnées sur un terroir argilo-sableux. À la fois élevés en fût et sur lies fines, ce rouge brille par son fruité mûr et dense, ses notes de petits fruits rouges à noyau soulignées d’épice. La bouche est à l’avenant, charnue, enrobée de tanins mûrs et veloutés. On peut le réserver en cave encore quelques années.
Avec une daube de taureau ou de joue de bœuf longuement mijotés. Il est aussi l’allié des gibiers.
18 €
84110 Séguret
06 10 71 26 72 – Site internet