Enrichissement de l’offre de visites, inauguration d’une boutique rénovée et d’un nouveau gîte au cœur du domaine… La propriété de Cussac-Fort-Médoc a franchi cet été un cap supplémentaire en matière touristique.

« Pour donner envie aux gens de venir nous voir dans le Médoc, on se doit d’être accueillants », affirme, convaincue par la force de la démarche oenotouristique, Paz Espejo, la directrice du château Lanessan. « Œnotourisme » n’est pas un mot récent dans le vocabulaire du cru bourgeois du Haut-Médoc, ouvert aux visiteurs depuis… 1950 ! En moyenne, ce sont 4 000 à 5 000 visiteurs qui viennent annuellement à la rencontre du domaine possédé par la famille Bouteiller, pour découvrir son patrimoine (et notamment son musée du cheval avec sa spectaculaire collection de calèches), son vignoble et ses vins. Pour continuer sur le chemin de l’oenotourisme, le château multiplie les investissements, avec une proposition de plus en plus riche et variée de visites, et désormais une offre d’hébergement sur place.

La propriété a ouvert le 25 juillet dernier son gîte d’une capacité de six personnes, dans une bâtisse de 72 m² entièrement rénovée et meublée « dans des couleurs agréables, un style simple, avec un esprit nature et campagne chic », décrit Paz Espejo. « On avait cette idée de gîte de longue date, mais à mon arrivée en 2009, j’ai préféré d’abord me concentrer sur la restructuration du vignoble, l’amélioration de la qualité des vins et l’aspect commercial, confie-t-elle. Puis l’idée a fait son chemin, on a pris la décision de créer le gîte il y a deux ans. » Et moins d’un mois après son ouverture, le succès est au rendez-vous. Le gîte affiche déjà complet pour tout le mois d’août, plébiscité « tant par des Français que par des étrangers » (comptez 600€/semaine en haute-saison, et 400€ en basse-saison).

Palette d’activités
Paz Espejo, l’affirme haut et fort, pour elle, l’oenotourisme est « le meilleur moyen de faire vivre le domaine, de créer du flux, de la notoriété, et de faire découvrir et apprécier nos vins. » Pour jouer toujours plus la carte oenotouristique, Lanessan se donne les moyens de ses ambitions. La propriété, qui accueille tous les jours de l’année, ne manque pas d’imagination, avec pas moins d’une dizaine de prestations proposées, de la visite-dégustation classique à la dégustation verticale, ou à la visite incluant un passage par le musée du cheval. En cette année 2017, « nous avons également bien développé la formule « winemaker d’un jour », invitant l’amateur à créer son propre assemblage à partir de cépages purs. Et nous avons aussi initié une nouvelle visite, la « chocowine », comprenant une visite des chais et la dégustation de deux vins associés à quatre chocolats créés par un artisan chocolatier » détaille Paz Espejo. Incontournablement, les visites s’achèvent toutes sur une dégustation dans la boutique fraîchement rénovée de Lanessan, inaugurée fin mai, comprenant un espace de dégustation (sans oublier le coin enfants pendant que les parents dégustent), mais aussi une salle de réception à l’étage.

Après ces investissements, Lanessan ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le château projette l’ouverture sur le domaine de deux nouveaux gîtes d’ici deux ans. Pas de doute, à Lanessan, on a l’hospitalité dans le sang !

Château Lanessan
33460 Cussac-Fort-Médoc
Propriété et gîte ouverts toute l’année, sauf la semaine entre Noël et le 1er de l’an.
Informations et réservations au 05 56 58 94 80 ou via le formulaire de contact sur le site internet www.lanessan.com