Quentin Vauléon et Bastien Debono, étaient également demi-finalistes du concours du Meilleur sommelier de France en novembre dernier (photo J. Bernard).
Quentin Vauléon et Bastien Debono, étaient également demi-finalistes du concours du Meilleur sommelier de France en novembre dernier (photo J. Bernard).

Après Vinexpo-Bordeaux en 2015, la finale se disputera en public à Paris le 25 juin. Voici ceux qui peuvent espérer remporter le trophée Duval-Leroy.

Dans le cadre du concours du Meilleur jeune sommelier de France – Trophée Duval-Leroy, onze professionnels du vin, tous âgés de moins de 26 ans, ont été retenus par le comité technique de l’Union de la Sommellerie Française. Un classement établi à l’issue de la première phase de sélection qui avait réuni 140 candidats à travers la France, le lundi 30 janvier. La correction des questionnaires et des commentaires de dégustation (Sancerre rouge, cuvée Sauvage de Pascal Jolivet et La vieille prune de Souillac de la distillerie Louis Roque) a ainsi permis d’établir cette hiérarchie.

Se retrouveront donc à Paris, les 25 et 26 juin prochain, Margaux Carlier (Les Crayères à Reims), Adrien Cascio (Le Gabriel à Bordeaux), Bastien Debono (Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, Raphaël Gras (Les Airelles à Courchevel), Victoire Helly D’Angelin (Spring à Paris), Marion Le Pen (Il Vino à Paris), Arnaud Louessard (Le Bistrot du sommelier à Paris), Corentin Meyer (Bernard Loiseau à Saulieu), Aymeric Pollenne (The Lanesborough à Londres), Clément Royer (Hôtel de ville à Crissier / Suisse), Quentin Vauléon (Pavillon Ledoyen à Paris).

On notera que deux des qualifiés étaient déjà présents en 2015. Quentin Vauléon avait alors atteint la finale que Bastien Debono avait suivie en spectateur. Tous deux partiront sans doute avec une petite longueur d’avance dans la course à la succession de Pierre Jacob.

Trois sommelières auront aussi leur mot à dire et on suivra avec intérêt le parcours de Margaux Carlier qui fait partie de la tribu ‘Vocation sommelier’ mise en avant par Terre de Vins en mai 2016 et dont la suite des aventures professionnelles sera publié dans le numéro de mai prochain.