Vins du Sud-Ouest, meilleures cartes des vins en France et élections présidentielles sont – entre autres – au sommaire du nouveau numéro de « Terre de Vins », qui sort aujourd’hui dans les kiosques. Avec une interview exclusive d’un candidat œnophile, Emmanuel Macron.

« Le vin, c’est l’âme française ». Cette jolie phrase n’est ni de Rabelais, ni de Charles Baudelaire, ni de Victor Hugo, elle est d’un candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron. Amateur assumé, résolument investi dans le poids économique de la filière vin en France, l’ancien ministre de l’économie a livré un entretien exclusif pour le nouveau numéro de « Terre de Vins » qui sort aujourd’hui en kiosques. Il s’est même prêté au jeu de la dégustation (à retrouver en vidéo sur e site), un exercice auquel les personnalités politiques se plient rarement volontiers.

Cartes des vins et stars du Sud-Ouest

Outre Emmanuel Macron et la course à l’Elysée, l’autre actualité de ce début d’année, c’est le concours « Le Tour des Cartes » organisé par « Terre de Vins » : 10 000 cartes des vins ont été passées au crible par un jury de professionnels, pour n’en retenir que 100, du bar à vins à la table étoilée. Un travail de fourmi qui s’est soldé par six grands gagnants dans chaque catégorie, trois prix spéciaux et un prix du public. Tous ont les honneurs d’un portrait spécial dans ce numéro.

Egalement au sommaire de ce numéro printanier : les vins du Sud-Ouest. De Cahors à Irouléguy, des Coteaux du Marmandais au Fronton, de Madiran à Saint-Mont, le jury de dégustateurs de « Terre de Vins » a opéré une sélection des meilleurs ambassadeurs de cette vaste région viticole à la passionnante diversité. Le cahier dégustation est complété de Blancs du Roussillon, de rouges sudistes dénichés pendant Millésime Bio, d’une verticale de Château Tertre Roteboeuf à Saint-Emilion, et d’idées d’accords avec un saint-nectaire ou un cabillaud. Les gourmets sont les bienvenus.

Enfin, le n°46 de « Terre de Vins » vous propose une rencontre « sur le divin » avec Jacques Gravegeal, président de l’interprofession des vins de Pays d’Oc, une saga autour de la famille Bichot en Bourgogne, une escale gourmande à Narbonne avec le chef Lionel Giraud (La Table Saint Crescent), une escapade dans le Beaujolais, une plongée dans les nouveaux chais du château Les Carmes Haut-Brion imaginés par Philip Starck, sans oublier les chroniques habituelles de Pierre Arditi et Yann Queffélec. Vive le printemps, vive la vie, vive le vin.

« Terre de Vins » n°46, 114 pages, 6 €. Abonnez-vous en suivant ce lien.