Première ville française à obtenir le label Ville européenne du Vin 2019, la cité catalane dévoilait, mardi 22 janvier, un programme de festivités ambitieux. Saluant pour l’occasion l’intérêt renouvelé des professionnels et des prescripteurs pour les vins du Roussillon. Ils seront nombreux en 2019 à faire étape dans la cité catalane.

Sans hasard, c’est mardi 22 janvier, jour de la Saint-Vincent, patron des vignerons, que le label « Ville Européenne du Vin 2019 » était porté sur les fonts baptismaux. A Perpignan, ce lancement réunissait les édiles locaux et les confréries bachiques dans la grande salle du conseil municipal de la Ville, suivi d’une messe célébrée à la cathédrale Saint-Jean Baptiste. Il n’en fallait pas moins pour célébrer la remise officielle de ce label décerné par le réseau RECEVIN, le Réseau Européen des Villes du Vin qui rassemble 800 villes européennes et onze pays.

Il va permettre à la cité catalane, d’attirer les projecteurs sur son patrimoine viticole, pendant une année. « Nous sommes reconnus aujourd’hui pour la qualité de nos vins produits sur les terres roussillonnaises, sous un climat propice à la culture de la vigne avec 21 200 hectares, 16 appellations et dénominations IGP et un patrimoine de Vins doux naturels (VDN) et de rancios presque unique au monde », a expliqué à cette occasion Philippe Bourrier, le président du Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon (CIVR).

Top départ des festivités en mars

L’interprofession, une des chevilles ouvrières de cette opération d’envergure, a consenti une enveloppe budgétaire de 1 M€ pour structurer son offre œnotouristique à destination du grand public. Coup d’envoi des opérations le 23 mars avec « Le Perpignan du gastronome », une balade culturelle et sensorielle dans Perpignan à travers les rues et places de la ville. Suivi en juin d’une balade-dégustation « Tast’in Perpignan » dans la cité catalane, ou d’un « Pop-up vigneron » à l’occasion de la manifestation Les Jeudis de Perpignan. Dense, le programme des réjouissances court tout au long de l’année et peut être suivi via le site dédié www.roussillon.wine

Perpignan, ville-étape pour les professionnels

Au-delà des festivités, le label « Ville Européenne du Vin » offre à Perpignan une véritable opportunité de mettre en lumière ses atouts viticoles. « Grâce au label, les professionnels et prescripteurs ont immédiatement manifesté leur volonté de faire étape en 2019 à Perpignan et en Roussillon », se réjouit Philippe Bourrier. Les événements professionnels devraient se superposer aux festivités grand public tout au long de l’année : en mars pour la première fois, sera organisée dans la cité catalane la sélection des Coups de Cœur de Vins la Coopération, suivi de deux voyages d’études des Masters of Wine et des sommeliers-formateurs. Sans oublier bien sûr le grand retour en 2019 à Perpignan du Concours Mondial des Grenaches.

L’organisation de cet événement par le CIVR n’est d’ailleurs pas étrangère à l’octroi du label « Ville Européenne du Vin ». Pour Fabrice Rieu président du Mondial des Grenache, c’est « la dimension internationale que prend ce concours, en croissance annuelle de 25% depuis sa création qui a été décisive ». Avec en 2019 près de 1000 vins échantillonnés (contre 324 pour la première édition), les Grenaches du Monde est en effet en passe de devenir leader mondial devant son alter ego, le Mondial du Sauvignon. Un atout supplémentaire que ne manquera pas de faire valoir la cité catalane en 2019.

Ci-dessous, de gauche à droite, Philippe Bourrier président du CIVR, José Gabriel Paixão Calixto le président de Recevin et Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan.