La maison Baghera/Wines tiendra le 2 décembre, à Genève, une vente aux enchères exceptionnelle, entièrement consacrée au Domaine de la Romanée-Conti. L’ensemble des lots est estimé à environ 4 millions d’euros, pour un résultat final certainement bien supérieur.

La Bourgogne continue d’affoler les collectionneurs : après les 30 millions d’euros de la vente Henri Jayer en juin dernier et les 558 000 dollars d’une bouteille de Romanée-Conti 1945 vendue la semaine dernière, les records s’enchaînent. Avec sa vente « Romanée Conti, the secret cellar of an european collector » Baghera/Wines devrait ajouter un nouveau chiffre à cette folle liste.

Ce sont en effet 1 363 bouteilles, 158 magnums et 3 jéroboams, millésimés de 1934 à 2012, et embrassant les 9 climats produits par le Domaine de la Romanée-Conti qui seront mis aux enchères le 2 décembre. Tous proviennent d’une collection privée, fruit de « l’histoire d’un homme et d’une femme, collectionneurs dans l’âme » se contente de déclarer Baghera/wines, qui ne précise pas s’il s’agit d’une succession.

Parmi les lots les plus remarquables, nous retiendront notamment :

– 6 bouteilles de Romanée-Conti 1999, Grand cru monopole
– 12 bouteilles de Richebourg, Grand cru
– 1 jéroboam La Tâche 1985, Grand cru monopole
– 8 magnums de Montrachet Grand cru en verticale 2006 – 1974

Tous les détails sur www.bagherawines.com/fr