Ils sont quatre à s’être lancés dans l’aventure. Vogue la galère, sur une péniche transformée en bar à vins, amarrée en bord de Rhône, avec vue sur le Palais des Papes d’Avignon. Oyé moussaillons, cap sur la carte des vins.

Deux œnologues, une sommelière et un cuisinier trouvent un bateau. Que font-ils ? Pauline Couvertier, Guillaume Valli, Emmanuel Couzi et Jérémy Santisteban se jettent à l’eau, achètent une péniche modèle Freycinet en piteux état et investissent argent et détermination dans un projet un peu fou.

Sur l’île Piot, Vinotage Péniche à vins est désormais bien ancrée. Avec son pont terrasse, sa salle et sa cuisine dans les cales, elle respire l’air du large et mise sur le lieu tendance, décomplexé et bien achalandé. L’équipage a fait le tour du monde viticole et enrichit sa carte aux trésors (Terre de Vins l’a sélectionnée dans ses « 100 meilleurs carte des vins en 2021« ), y adjoignant une cave à manger et des animations pour amateurs de dives bouteilles. Les moussaillons signent également leurs engagements allant de vins majoritairement certifiés AB ou en biodynamie. Ils s’avitaillent sur les circuits courts avec des produits frais et locaux et adoptent composteur et énergies vertes.

De tous les horizons

Saluons tout d’abord le cahier de bord didactique et pédagogique. Pour le marin solitaire perdu dans l’océan des appellations, l’équipage a conçu des cartes aussi jolies qu’explicites. Chaque référence est bien située par couleurs et lieux. Dans la Vallée du Rhône, les Crus, Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages communaux associent valeurs sures et pépites bien dénichées. Par exemple, le Valréas du domaine La Grande Bellane ou le domaine Fond Croze en Vaison-la-Romaine. Cocktails, Champagnes, spiritueux et autres ovnis (originals vins non identifiés) trouveront leurs palais.

A boire et à manger

Le coq Emmanuel propose des planches variées, des grignotages d’inspiration terre et mer, salés ou sucrés, des soupes, des fromages. La cave à manger s’est enrichit de foie gras et coppa d’Ardèche, de jambon d’agneau de Sault, de boudin noir de Bigorre. Une planche végan va voir le jour et le rayon épicerie fine permet de faire son petit marché.

Ateliers et wine dating

Avec des professionnels à la barre, les animations prennent un cap intéressant. Par exemple, octobre est le mois de la Loire et de l’Auvergne, avec des formules découverte et duo aromatique, associant Saint-Nectaire et Cantal au Saint Pourcain et Saumur Champigny. Les ateliers sont œnologiques, les soirées thématiques jouent l’accord mets-vins, elles proposent aussi bien tartiflette que Champagne, cabernet franc ou citrouille pour Hallowine, ou dîner-concert rock ! Quant au Wine Dating, c’est « une soirée dégustation/rencontre sous tous les sens du terme : rencontre entre amoureux du vin, néophytes et connaisseurs, qui veulent partager une soirée ensemble (pas une date amoureuse!) », assure l’équipage.

www.vinotage-avignon.fr