À l’approche des beaux jours, le Mâconnais met les petits plats dans les grands pour valoriser son offre oenotouristique. De nombreuses prestations et manifestations sont mises en place dès ce printemps pour attirer de nouveaux visiteurs dans cette jolie région du sud de la Bourgogne.

Terre de loisirs, d’histoire, de patrimoine et de gastronomie, située à moins de deux heures de Paris en TGV, le Mâconnais présente de nombreux atouts touristiques. Mais cette région du sud de la Bourgogne a fort à faire avec la concurrence de ses illustres voisins septentrionaux (Côte Chalonnaise, Côte de Beaune, Côte de Nuits). Pourtant, pour mémoire, le vignoble mâconnais couvre 5000 hectares, produit 49 millions de bouteilles par an, et réunit des appellations renommées comme Pouilly-Fuissé, Viré-Clessé, Saint-Véran… Pour tirer son épingle du jeu et attirer de nouveaux visiteurs, Mâcon et son vignoble ont mis en place une offre oenotouristique très complète : idées week-end et séjour, manifestations au cœur du vignoble et événements sportifs, animations historiques, balades champêtres, visites, dégustations et rendez-vous gastronomiques vont se décliner tout au long du printemps et de l’été.

Le rendez-vous incontournable de la saison se déroule du 20 au 22 avril. Il s’agit de la deuxième édition de Vin’Estival, grand festival de l’oenotourisme en Mâconnais inauguré en 2011, visant à faire découvrir la nature, les villages et les vignobles autour de Mâcon. Organisé autour du Salon des Vins de Mâcon (plus de 130 exposants sont attendus), cet événement accueille le 58ème concours des Grands Vins de France, et s’enrichit d’animations telles que le Printemps des Viré-Clessé (une trentaine de caves ouvrent leurs portes au public), des dégustations de prestige, ou encore le grand banquet de printemps de la Confrérie de la Saint-Vincent (le 21 avril à 12h30). Un pass Vin’Estival permettant d’accéder au salon, au Printemps des Viré-Cléssé et à dégustation à l’atrium du Pouilly-Fuissé est proposé pour 25 €. Pour plus d’informations : www.macon-tourism.com/vinestival

Sport, dégustation et gastronomie

Cet été, un nouvel événement apparaît : la TransMâconnaise, un parcours en vélo électrique dans le vignoble du Mâconnais. L’occasion de visiter des domaines tout en profitant du grand air et en faisant un peu de sport. Deux circuits sont mis en place pour cette manifestation qui se déroule les 7 et 8 juillet. Plus d’informations sur www.visitezlemaconnais.com

Les amateurs de deux-roues peuvent également s’offrir un « package » cyclotourisme de 3 jours et 2 nuits englobant des rencontres avec des producteurs, la découverte du site de Solutré et la dégustation comparative de cinq terroirs de Pouilly-Fuissé, sans oublier quelques belles haltes gastronomiques. Pour ceux qui préfèrent la zénitude au sport, un autre séjour en hébergement de charme est proposé, avec massage indien à la clé. Le prix indicatif de ces deux séjours est de 295 € par personne. Plus d’information sur www.bourgogne-escapade.com

D’autres types de visites sont proposés, de la découverte des vignes de Mancey (2h30, 6 €) à celle des cadoles, traditionnelles cabanes en pierres sèches typiques du Mâconnais (8 € la demi-journée). Plus d’informations sur www.cave-mancey.com

Les incorrigibles épicuriens peuvent enfin opter pour des séjours ou week-ends complets alliant oenotourisme et gastronomique, dans une ancienne maison vigneronne ou dans une demeure du XVIIIème siècle (le Château de Besseuil, qui propose notamment des séjours bien-être à 245 € par personne). Plus d’informations sur www.visitezlemaconnais.com

Une offre oenotouristique extrêmement complète et variée, s’adressant aussi bien aux passionnés qu’aux amateurs, aux visiteurs de passage comme à ceux qui comptent s’offrir un long séjour dans la région. Mâcon a décidément mis les petits plats dans les grands pour cette « belle saison » qui s’annonce !

Mathieu Doumenge

Photo © Jean-Pierre Eschmann