Photo: CIVB P. Cronenberger
Photo: CIVB P. Cronenberger

Initié en 2021 par le Syndicat Viticole des Graves, ce label se veut un gage de qualité pour l’acheteur : 10 propriétés ont été retenues, pour 14 vins labellisés dont 5 nouveaux cette année.

Comme l’indique le logo, les vins sont « désignés par les consommateurs » après qu’une pré-sélection a été faite sur 3 critères contrôlés par QB vérification, un organisme externe au syndicat. Ces critères sont :

  • Le respect de l’environnement. Les exploitations viticoles doivent être porteuses des certifications suivantes : Agriculture biologique et/ou Biodynamique, HVE, ISO 14001.
  • La maitrise de la vinification. Les vignerons ont un permis de 12 points depuis 2008 sous l’impulsion de l’INAO : un permis basé sur des « contrôles produits » reposant sur des dégustations et des analyses effectuées par Quali-Bordeaux qui effectue un minimum de 1 contrôle par an. Il faut avoir la totalité des 12 points pour être présélectionné pour la dégustation consommateurs.
  • La capacité à accueillir du public dans les meilleures conditions, certifiée par le label « Vignoble et Découverte ».

Une fois ces critères satisfaits, les vins sont ensuite dégustés par un panel d’une centaine de consommateurs, tous amateurs avertis. Cette dégustation est organisée par la société Techni ‘Sens.

5 nouveaux vins entrent dans le cercle des 14 promus.

  • Château Moutin blanc 2021. 90 % sémillon et 10 % sémillon. Robe jaune d’or, nez tilleul assez prononcé, fleur blanche, un peu fumé. Bouche enveloppante et finement texturée, un peu de grasse. Le sémillon est minoritaire mais laisse son empreinte. De ce fait l’acidité est peu mordante et la tension reste mesurée. Un vin un peu atypique mais doté d’une belle identité. Suggestion : bar de ligne au fenouil.
  • Château Floridène blanc 2021. 75% sauvignon blanc et 25 % sémillon. Nez à l’expression aérienne, pierre à fusil, silex, citron jaune. Bouche un peu nerveuse, étirée : finale sur le citron jaune (fil conducteur), pamplemousse rose, et une pointe de minéralité, salin. Un vin bien tracé, précis. Délicat et raffiné. Suggestion :  flétan sauce hollandaise.
  • Château Cérons blanc 2021. 50 % sémillon, 40 % sauvignon blanc et 10% sauvignon gris. Robe très pâle. Un nez pudique, discret mais subtil, sur la mirabelle, chèvrefeuille, citron vert et le kumquat. Légèrement nerveux, sur l’assise ronde du sémillon. On est séduit par la délicatesse de la matière, son attaque tout en distinction et son ouverture progressive en queue de paon. Finale de bonbon au citron jaune, et une salinité mesurée mais présente et salivante. Très équilibré. Suggestion : soles soufflées aux asperges.
  • Château Tourteau Chollet rouge 2020. 51 % merlot, 25 % cabernet sauvignon et 24 % malbec. Un vin doté d’une jolie personnalité. Nez de fruits rouges, eucalyptus, poivron vert, épices, un peu laineux. De très jolis tanins, sur une trame serrée, de la densité, et une sucrosité résiduelle en finale bien plaisante : légèrement lacté en milieu de bouche. Joli vin. Suggestion : ragout de bœuf à l’ancienne.
  • Château Cérons rouge 2020. 80 % merlot et 20 % cabernet sauvignon. Nez de mie de pain, lacté, framboise. Bouche très fraiche sur des saveurs de menthe poivrée, poivre du Sichuan, groseille, framboise et surtout un trait de réglisse fine et élégante en continue. Très belle définition des tanins sur un joli grain fin et tamisé. Du velours. Accessible tout en ayant un potentiel de garde. Suggestion : agneau de 7h.

A l’heure où les avis des consommateurs sont de plus en plus considérés, ce label est plutôt bien perçu par les distributeurs. On notera aussi une adéquation entre les commentaires de dégustation et les ambitions du label.