(photo sebastien chauchot)
(photo sebastien chauchot)

Durant les fêtes de fin d’année, pourquoi ne pas déguster une nouvelle marque de vignerons coopérateurs, pour changer un peu ? Le plaisir sera bien là car cette cuvée haut de gamme restitue le fameux chardonnay des coteaux vitryats, très prisé des grandes maisons.

Sans battage médiatique, avec cœur et conviction, les vignerons de la discrète coopérative La Renaissance, à Bassuet, lancent la première cuvée Méditation de leur toute jeune marque : champagne Val Secret (du nom de l’abbaye disparue qui fut érigée dans le village au XIIe siècle). « Il nous fallait un étendard », résument Pierre Chevalier et Matthieu Pichard, président et vice-président-œnologue de ce collectif de vignerons (114 adhérents, 82 ha travaillés). Un étendard qui veut aussi montrer que cette coopérative, certes spécialisée dans la prestation et le pressurage pour des opérateurs et maisons de l’AOC, « encourage et valorise la commercialisation de bouteilles. » Montrer aussi le formidable potentiel gustatif des chardonnays du Vitryat, secteur marnais très apprécié des grandes maisons dans leur approvisionnement.

Fraîcheur et volume

Cette cuvée s’appelle Méditation car elle aura mûri longtemps dans la tête des acteurs de La Renaissance, structure forte d’un jeune conseil d’administration. Il aura fallu expliquer et budgétiser le projet, sélectionner les meilleurs jus parmi les lieux-dits et villages que travaillent les adhérents, tester les assemblages et dosages. Finalement, après quatre années de maturation, le projet remplit aujourd’hui un flacon original, orné d’une salamandre (emblème de François 1er, qui fonda la ville de Vitry-le-François en 1545). Contenant soigné mais à l’intérieur ? Rassurons tout de suite celles et ceux qui tenteront l’aventure : ce champagne est délicieux. Une base de la vendange 2013 assemblée aux millésimes 2009 et 2012, un dosage à 5 g/l qui sert l’équilibre. Fraîcheur et volume en bouche. On retrouve ce qui fait le charme du chardonnay vitryat : les agrumes mûrs (pamplemousse et zeste de mandarine), cette petite touche exotique, une tonicité sans agressivité, un côté suave en milieu de bouche, une longueur bien tenue. Servie à bonne température (11-12°c) et dans un grand verre, Méditation révèle patiemment ses autres atouts sur la minéralité, la mousse de fruits blancs, le crémeux. Parfait à l’apéritif et sur des fruits de mer par exemple.

Ce nouveau champagne, disponible en 4500 exemplaires seulement, est vendu 42 euros prix public en coffret (auprès des adhérents et de la coopérative La Renaissance, avec l’espoir de séduire évidemment des cavistes et autres acheteurs). Il s’agit d’une première initiative qui en verra sans doute d’autres. Lentement mais sûrement.