Importante transaction dans le Nord-Médoc. Jean Guyon, décorateur d’intérieur de réputation internationale et résident en Suisse, agrandit son patrimoine viticole du côté de Bégadan et du hameau de By. Il vient en effet d’y acquérir trois propriétés auprès de la société Old Town. Il s’agit du Château Greysac (cru bourgeois du Médoc, le plus connu du lot) mais aussi des châteaux de By et Le Monthil.

Un ensemble conséquent de 120 ha de vigne qui appartenait depuis 1975 à la famille italienne Agnelli. Propriétaire entre autres du constructeur Fiat, ces industriels souhaitent a priori se recentrer sur leur métier historique, d’autant que le monde automobile est bien secoué par la crise.

Jean Guyon, arrivé dans le vignoble médocain il y a 22 ans, est déjà propriétaire sur la même commune de trois crus bourgeois : les châteaux Rollan de By, Tour Seran et La Clare. Il produit aussi le château Haut Condissas, un vin haut de gamme, pratiquement du niveau d’un cru classé, qui vaut autour de 35 euros la bouteille.

« Ensemble homogène »

« Je suis heureux d’avoir constitué cet ensemble homogène, sur de très beaux terroirs. J’en rêve depuis mon arrivée en Gironde où je passe avec plaisir une dizaine de jours par mois pour m’occuper de tout cela », indique l’homme d’affaires qui a aussi des intérêts dans le monde de l’immobilier.

Les Domaines Rollan de By (c’est le nom du groupe) totalisent désormais près de 200 ha de vigne en production, un des ensembles les plus vastes de toute la péninsule. Au total, plus d’un million de bouteilles à vendre. « Je crois beaucoup à la mention cru bourgeois, nous en avons désormais quatre en portefeuille pour une gamme homogène entre 10 et 20 euros la bouteille », détaille Jean Guyon, qui s’occupe directement d’une bonne partie de la commercialisation. Ses vins sont déjà distribués dans une cinquantaine de pays mais aussi dans les espaces affaires et premières de six compagnies aériennes.

De son côté, le château Greysac est historiquement très présent à l’exportation, notamment aux États-Unis. En France, le millésime 2009 est disponible autour de 13 euros la bouteille. Des synergies commerciales sont sûrement possibles en France comme à l’étranger.

À noter que Jean Guyon développe aussi l’œnotourisme avec un hôtel de six chambres à Bégadan et des expositions d’art.

César Compadre