A la cave Bestheim, le crémant d’Alsace a le vent en poupe. La gamme s’élargit pour accueillir une nouvelle cuvée « Cœur de Lune » entièrement habillée du bleu de la nuit et de feuilles de vigne.

On l’attend d’un jour à l’autre la nouvelle cuvée de Crémant d’Alsace créée par les « Chasseurs du Lune », le surnom des vignerons de la commune de Bennwihr (Haut-Rhin), l’ancrage de la cave Bestheim.  Comment se différencie-t-elle des autres ? Sûr que son aspect visuel est entièrement neuf, mais cela ne suffit pas. C’est dans le verre qu’on découvre son style original, avec des arômes de fleurs blanches et de fruits comme on les aime en ce début d’été, les abricots et les premières pêches. En bouche, le style est extrêmement frais et droit, grâce à l’utilisation exclusive des cépages auxerrois et pinot blanc, sans la rondeur et la souplesse qu’apportent souvent le chardonnay. La qualité de ces deux cépages emblématiques de l’Alsace a peut-être été un peu négligée. Les autres secrets de la cuvée sont une absence de fermentation malo-lactique (pour garder l’acidité et la fraîcheur) et un élevage prolongé de 18 mois sur lattes qui apporte de la profondeur de saveur et de la longueur.

Un habillage exceptionnel

Pour mettre en valeur sa nouvelle cuvée, les vignerons de Bestheim ont choisi de faire une impression de grande qualité sur un sleeve en hélioflex au rendu brillant et velouté. Les différents films utilisés permettent de créer une dimension tactile et une expérience visuelle dynamique des feuilles de vigne, lorsqu’elles sont éclairées par la lumière spéciale du clair de lune.  Le résultat est un habillage unique qui donne envie d’aller voir la vigne et d’en caresser les feuilles. En fait une expérience de cet ordre est offerte par la cave Bestheim, qui propose une chasse au trésor dans son vignoble du grand cru Marckrain, juste au-dessus de la cave de Bennwihr.

Gamme estivale

La nouvelle cuvée est vendue au prix de 10 euros. Les amateurs de bulles seront heureux de la comparer avec les autres cuvées de la cave Bestheim, en particulier la cuvée extra brut, vendue au même prix, mais mise en bouteille sans aucune liqueur de tirage, au terme d’un élevage particulièrement long de quatre années. A découvrir aussi pour célébrer l’été, le sylvaner des Chasseurs de Lune 2020, un vin frais et délicat (6,75€ ) et l’étonnant muscat des Chasseurs de Lune 2018 aux parfums si nuancés (8 €).


Vous pouvez encore participer au jeu organisé avec la Cave de Bestheim et tenter de remporter de nombreux lots, en cliquant ici.