Les trois associés de la société de négoce LSDA Vins de France ont décidé le week-end dernier de reverser à l’Institut Pasteur 1€ sur chaque bouteille vendue “Le Secret des Amants” pour aider à financer les recherches sur le Covid-19.

“Il s’agit d’un petit geste pour rendre service en continuant notre activité réorientée plutôt sur le net, commente Christophe d’Arlhac, directeur général de la jeune société LSDA. Nous avons lancé notre activité grâce à des financements participatifs et il nous a semblé normal de faire un effort de solidarité puisque celle-ci est dans nos valeurs et nous a permis de nous développer”. L’entreprise de vins a d’ores et déjà envoyé un message pour informer l’Institut Pasteur du don à venir. “Même si ça ne représente pas des sommes énormes, c’est le geste qui compte, précise Christophe d’Arlhac. La période de collecte n’est pas encore définie, nous verrons plus tard et nous afficherons bien sûr l’attestation de don sur notre site secret-des-amants-vins.com et sur les réseaux sociaux”.

Trois associés et un crowdfunding

L’histoire de cette jeune société de négoce a pu démarrer grâce à un financement participatif initié par trois copains passionnés de vins : Patrick Serrano, entrepreneur et gérant d’un bar à vin et d’un coffee shop marseillais, et Christophe d’Arlhac, juriste et spécialiste en stratégie et marketing, rejoints rapidement par Julien Legrand, sommelier, spécialiste en commerce et distribution de vin. Une étude de marché complétée par des visites de salons, de producteurs, négociants, embouteilleurs et logisticiens permet de mieux définir le projet. Il sera ancré dans la catégorie Vin de France “pour proposer une vision moderne du vin, abordable en qualité et en prix, associée à la convivialité, au plaisir et au partage avec également une plus grande liberté de travail, explique Christophe d’Arlhac. Nous avons choisi rapidement d’élaborer une gamme de vins de cépage, choisis en fonction des tendances de consommation avec une vision export mais également pour tenter de se différencier”. Ce sera d’abord la syrah pour le premier chapitre suivi du viognier, du grenache rosé et depuis quelques semaines, du malbec rouge.

Quatre monocépages en Vin de France à prix unique

Dès le départ, c’est le lancement d’un crowdfunding sur la plateforme ulule.com qui permet de récolter 30 000 € et de démarrer le projet en créant une communauté qui s’engage sur des pré-commandes; différents prêts dont celui d’Initiative Pays d’Aix et une levée de fonds de 120 000 € en 2019 aident à la mise en place du développement commercial. La gamme est baptisée Le Secret des Amants, “un nom français qui sonne bien, qui plait beaucoup à l’export, notamment aux Etats-Unis, et qui renvoie à la passion, au romantisme avec une belle étiquette graphique et soignée qui participe à la communication”, ajoute le président Patrick Serrano. LSDA s’approvisionne sur deux terroirs, près de Nîmes et dans la plaine de Béziers, des secteurs qui permettent “un beau potentiel en volumes abordables, souligne le directeur. Nous avions rencontré des vignerons très qualitatifs mais qui ne pouvaient pas suivre nos prévisions de croissance en volumes”. L’entreprise sélectionne les parcelles et propose un cahier des charges pour les vendanges et la vinification réalisées chez un producteur-négociant languedocien… avant peut-être d’envisager la construction d’une cave pour de nouvelles gammes à venir.

Depuis juin 2018, date du début de la commercialisation, LSDA (acronyme à partir des noms des associés) a produit plus de 40 000 bouteilles à ce jour dont 10 000 ont été vendues aux Etats-Unis dans 18 états. Toutes les cuvées monocépages sont vendues à un prix unique, 14,99 $ outre-Atlantique, 9,80 € en France sur le site pour les particuliers mais la distribution principale reste axée sur les circuits cavistes et en restauration (hormis une grande surface près de Marseille, par lien familial, et deux hôtels dans les stations de ski alpines). Les idées ne manquant pas aux trois compères qui ambitionnent de créer d’autres marques en Vin de France, peut-être en assemblage.