L’exceptionnelle collection de véhicules anciens d’André Lurton sera proposée aux enchères dimanche 27 septembre au Château Bonnet, dans l’Entre-deux-Mers.

Des Panhard, des Berliet, des Talbot, des Simca… et même des tracteurs ou des chars d’assaut. La vente aux enchères de la collection privée des voitures ayant appartenu à André Lurton est une formidable plongée dans l’histoire de l’automobile.
Organisée le dimanche 27 septembre dès 15 heures au Château Bonnet, à Grézillac, dans l’Entre-deux-Mers du vignoble bordelais, cette vente réunit plus de 100 véhicules de 1898 à 2005. Avec une particularité : les véhicules les plus courants ont tous été conduits par des membres de la famille d’André Lurton.
C’est une collection extrêmement personnelle qu’André Lurton, passionné d’automobile, a commencé à constituer avec pugnacité dans les années 1990. Parmi les pièces maîtresses, entre les Citroën, les Ford, les Renault ou les Peugeot d’époque, se trouve un modèle du constructeur Fisson datant de 1898, estimé entre 120 000 et 200 000 euros. Vétéran de la seconde guerre mondiale, André Lurton avait également rassemblé une quinzaine de véhicules militaires dont deux chars : un Destroyer (estimé entre 220 000 et 250 000 euros) et un char Sherman M4 A1 de 1943 (estimé quant à lui entre 140 et 180 000 euros).

Une exposition publique

Créateur des Vignobles Lurton, André Lurton a transmis la passion du vin à ses sept enfants. En revanche, il a gardé pour lui l’histoire, le récit qui allait avec cette collection exceptionnelle, regrette Jacques Lurton. « C’est une collection très personnelle, qui au final, ne nous appartient pas », confiait-il à Terre de vins. Depuis le décès de son père en 2019, Jacques Lurton préside le groupe familial, qui s’étend sur 600 hectares et regroupe six châteaux dans les appellations Pessac-Léognan, Lussac Saint-Emilion et en Entre-deux-Mers.

Gérée par la maison de ventes aux enchères Artcurial, la vente pourra être suivie en ligne. Avant les enchères, la collection sera exposée du jeudi 24 au samedi 26 septembre (de 11 à 18 heures) et le dimanche 27 septembre (de 10 à 12 heures) dans deux grands hangars situés à 10 minutes du Château Bonnet, au lieu-dit Montarouch, route de Branne, à Targon, et au lieu-dit Chauveau, sur la D239 à Espiet.

Les visuels de la vente sont accessibles en suivant ce lien/strong>