Sylvain Pabion (photo : Emmanuel Perrin)
Sylvain Pabion (photo : Emmanuel Perrin)

La côte de Nuits est le temple incontesté des grands vins rouges de Bourgogne : vosne-romanée, gevrey-chambertin, clos-de-vougeot, etc. Ces noms sonnent voluptueusement aux oreilles de n’importe quel amateur de vin sur la planète. Invitation à une virée sur la route des grands crus en 6 étapes, publiée dans Terre de vins n°60.

Épisode 1/6 : Château de Marsannay

Débutons au nord, par Marsannay, et dissipons tout de suite un malentendu. Bien que le village fût un haut lieu du duché de Bourgogne*, le château de Marsannay n’a rien de médiéval. C’est une bâtisse récente. Son patrimoine de vignes, lui, est remarquable, avec près de 40 hectares. Essentiellement des vins rouges, tous issus de la côte de Nuits. Son point fort réside dans son fief et une belle gamme de marsannays (28 hectares) : Les Boivins, Les Favières, Les Longeroies, Clos du Roy, etc. On notera aussi la présence de plusieurs grands crus : Chambertin, Clos de Vougeot, Échezeaux. En dégustation, nous avons eu un coup de cœur pour le bourgogne Montre-Cul 2017. Un nom teinté de paillardise, mais un vin d’une grande élégance…
Le domaine connaît un nouveau souffle depuis sa reprise en 2012 par Olivier Halley (qui racheta également aux mêmes propriétaires le château de Meursault). Stéphane Follin-Arbelet, ancien de Bouchard Père et Fils, a été nommé à la direction avec des moyens considérables et un objectif qualitatif très élevé. Les résultats dans les verres ne se sont pas fait attendre. Sous la conduite de Sylvain Pabion, Marsannay vise une conversion totale en bio dans les années qui viennent (un tiers est cultivé selon ces principes). Vendanges manuelles en petites caisses, double tri des raisins, vinifications parcellaires. Toute la panoplie pour produire des grands vins est là. Cerise sur le gâteau, le domaine dispose d’une véritable structure d’accueil avec visite de caves, présentation pédagogique et dégustation avec vue sur les vignes. Ouvert toute la semaine : de mai à septembre (10 h-18 h 30).
21160 Marsannay-la-Côte
03 80 51 71 11 – Site internet

* Le village a accueilli l’un des plus grands tournois de chevalerie de l’époque. « L’équivalent d’un Grand Chelem de tennis aujourd’hui », écrit à son propos Jean-François Bazin, écrivain et ancien président du Conseil régional de Bourgogne.