Les vignerons bourguignons ont élu François Labet à la tête de l’Interprofession des vins de Bourgogne (BIVB). Propriétaire du Château de la Tour, à Vougeot (21), il en assurera la présidence dans un contexte « exceptionnel » pour les vins de Bourgogne.

François Labet assurera pendant 4 ans la présidence du Bureau interprofessionel des vins de Bourgogne (BIVB). Ce dernier est propriétaire du Château de la Tour, à Vougeot (21), une référence dans le grand cru Clos-de-Vougeot où le château est le plus important propriétaire (5,5 hectares). Il est aussi à la tête du Domaine Pierre Labet, propriété familiale présente sur une dizaine d’hectares en Côte de Nuits et en Côte de Beaune. Avec Louis-Fabrice Latour, réélu par le collège du négoce, il formera un nouveau binôme en charge de conduire les actions de l’interprofession (essentiellement promotion, développement et améliorations qualitatives).

Une élection qui met fin à une petit crise de gouvernance au sein de l’interprofession. C’est en effet Jean-Michel Aubinel, président de la Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne (CAVB), qui s’était d’abord porté candidat. Sa personnalité a toutefois été jugée trop clivante par le négoce. Cette élection a été entérinée au cours d’une assemblée générale qui s’est tenue le 25 janvier dernier près de Nuits-Saint-Georges. Une mandature qui s’ouvre dans un contexte jugé « exceptionnel » pour les vins de la région.

« La Bourgogne a rarement vécu une période aussi bonne en matière de valorisation des vins et de qualité. Nous avons été les enfants gâtés du vignoble français lors du millésime 2017 (ndlr : le gel de printemps a globalement épargné la région) », a souligné Louis-Fabrice Latour dans son rapport moral au cours de cette même assemblée.