Quelle épopée ! Fondée par Gabriel et Juliette Meffre, la maison Gabriel Meffre célèbre cette année son 80ème anniversaire. L’occasion de retracer l’histoire de cette entreprise créée par un vigneron visionnaire dont elle porte toujours le nom.

À Gigondas, dans la vallée du Rhône méridionale, la Maison Gabriel Meffre vient d’entrer dans sa 80ème année. Cette entreprise, qui produit aujourd’hui 18 millions de cols et réalise 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, a donc été fondée en 1936 par un homme visionnaire : Gabriel Meffre. Avec Juliette son épouse, ils font l’acquisition de leurs premiers vignobles à Gigondas. Au début des années 80, ils se retrouvent à la tête d’un véritable empire : 800 hectares de vignes plantées dans la vallée du Rhône et en Provence, faisant du couple parmi les premiers producteurs de vignes de France. Les célèbres camions marqués Gabriel Meffre sillonnent alors les routes de France pour approvisionner leur réseaux de détaillants sur le territoire et jusqu’en Suisse. « Très tôt, mon grand-père avait compris la nécessité de créer une structure commerciale pour vendre le fruit de cette production », explique Hugues Meffre, l’un des ses petits-fils qui a hérité du domaine du Bois des Dames à Violès (84), l’une des propriétés acquise par Gabriel Meffre. En 1990, trois ans après son décès, la famille Meffre décide de se recentrer sur la gestion des domaines et cède la maison au groupe de spiritueux britannique Allied Domecq. L’entreprise se développe à l’export, créée des marques fortes dont Laurus qui recouvre une gamme d’AOC de la vallée du Rhône et de vin de cépage estampillés pays d’Oc, et investit massivement dans les chais et les lignes d’embouteillage. C’est aussi l’époque où elle met en place ses premiers partenariats avec des vignerons du Languedoc.

Sept ans plus tard, sous l’impulsion de Bertrand Bonnet, alors PDG, les cadres de l’entreprise reprennent la société. Elle fait un nouveau bond en avant : le chiffre d’affaires double pour atteindre 35 millions d’euros. En 1999, la Maison Gabriel Meffre renoue avec ses origines en réalisant l’acquisition du domaine de Longue Toque à Gigondas. Elle prend également en gérance le château Grand Escalion dans les costières de Nîmes.

Nouvelle étape en 2009, Eric Brousse, personnalité reconnue du monde du vin, en prend la direction. Avec Etienne Maffre, directeur général adjoint et les équipes, ils font entrer la Maison Gabriel Meffre dans une nouvelle ère. Elle assoit ses positions en France et à l’export, et s’engage dans le développement durable. Stratégie qui a été couronnée, cette année, par l’obtention du niveau 3 « confirmé » de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Ces temps forts de l’épopée de Gabriel Meffre ont été retracés le 6 juillet dernier au domaine de Longue Toque. 130 personnes, clients, fournisseurs, avaient été conviées. Pour célébrer ses 80 ans, l’entreprise a également lancé la cuvée 1936, dont l’étiquette évoque les Années Folles. Elle se décline en Gigondas (13 €) et en côtes-du-Rhône (5 €). On devrait pouvoir les découvrir lors des prochaines foires aux vins d’automne.

“Terre de Vins” aime…

Domaine de Longue Toque côtes-du-Rhône village Plan de Dieu 2013 (9, 80 €)
La maison Gabriel Meffre est l’une des principales intervenants de l’appellation côtes du Rhône villages Plan de Dieu, la dernière née des côtes du Rhône villages avec mention géographique. A base de grenache et de syrah, ce flacon respire son terroir : bouquet d’épices, de thym, de garrigue, relayé par une bouche mûre et concentrée avec une belle longueur.