À destination des professionnels, l’Organisme de gestion des crus du Beaujolais organise une Grande Dégustation des lieux-dits des 10 crus du Beaujolais ce lundi 4 juillet à Paris, à la Fabrique Événementielle, à destination des prescripteurs. Un événement Terre de Vins/InterBeaujolais.

Découverte et valorisation

Le Beaujolais n’en finit pas de se (re)découvrir. Après un titanesque travail d’identification des sols, ayant abouti à l’élaboration de cartes géologiques uniques en leur genre et mettant en exergue la diversité géologiques du vignoble, le Beaujolais entend bien la faire déguster. Les vignerons ont toujours pressenti l’impact de leur terroir sur les cuvées, et en Beaujolais, les différences sont nombreuses sur des territoires plutôt réduits.
« On a envie de montrer que nos crus du Beaujolais ont eux aussi des terroirs très différents », explique Jean-Marc Lafont, président de l’ODG des crus. Certains crus sont d’ailleurs engagés dans une démarche de reconnaissance de leurs climats et lieux-dits, voire premiers crus. « Au-delà de la valorisation des terroirs et des crus, c’est aussi une démarche fédératrice qui unit et réunit les vignerons du Beaujolais autour d’une qualité reconnue », précise Jean-Marc Lafont.

Lieux-dits, climats et vieux millésimes

Le nombre de lieux-dits impliquent nécessairement des typicités pour chaque cuvée qui en est issue. On en dénombre environ 300 répartis sur les aires d’appellation des crus, dont certains déjà célèbres, comme La Madone à Fleurie, ou encore les Charmes ou la Côte du Py à Morgon. Chaque appellation (soit : Morgon, Fleurie, Régnié, Chiroubles, Juliénas, Saint-Amour, Brouilly, Côte-de-Brouilly, Moulin-à-Vent et Chénas) présentera en moyenne entre 4 et 6 cuvées représentatives de ses lieux-dits emblématiques.
Une master-class sera animée par Tanguy Leblanc, Géoparc Beaujolais, de 11h30 à 12h30, sur « la mosaïque des sols des crus du Beaujolais ».

En plus de pouvoir déguster la diversité et la qualité des lieux-dits des crus du Beaujolais, ne manquez pas l’espace dédié aux vieux millésimes, aux côtés de Fabrice Sommier, Meilleur Ouvrier de France, afin de prendre la mesure du potentiel de garde du gamay sur les terroirs qui s’y prêtent.

Inscription réservée aux professionnels  : mmurguia@terredevins.com

Lundi 4 juillet de 11h à 16h
La Fabrique Evenementielle
52ter rue des Vinaigriers
75010 Paris