1 million d’usagers s’arrêtent sur l’aire des Terres de Graves, sur l’autoroute A62, au sud de Bordeaux, durant les vacances scolaires. Il était donc naturel de vouloir communiquer à destination de ces voyageurs dans le but de susciter leur curiosité et de faire mieux vivre cette région pleine d’atouts.

C’est en  2013 que naît le projet d’un dispositif permettant au visiteur-voyageur de se projeter au cœur des richesses de cette région à fort potentiel oenotouristique. Une aire de service a donc été transformée et aménagée, puis inaugurée ce 4 mars 2022. C’est une véritable invitation au voyage à travers un aménagement scénographique, des illustrations, circuits, photos et vidéos afin de mettre en lumière les attraits touristiques du territoire.

Du travail et une vision

Ce projet a été porté par l’association « la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes », en collaboration avec la Préfecture de la Gironde, les services de VINCI Autoroutes et de Total Energies. Déjà en 2015, le nom de  « l’Aire des Landes » avait été changé en « Aire des Terres de Graves ».

Le budget global pour le changement de nom et l’aménagement de l’aire s’élève à environ 300 000€, financés à 50% par Vinci Autoroutes, 23% par la région, 15% par le département et le reste par les trois communautés de communes et les trois syndicats viticoles de la Route des Vins (Graves, Pessac Leognan et Sauternes).

Il faut souligner l’engagement de Dominique Guignard, actuel président du Syndicat des Graves, qui a œuvré pendant neuf années pour réaliser ce projet. Son postulat est simple : Il est dommage que l’usager de l’autoroute passe à côté de la découverte d’un territoire exceptionnel et notamment des vignobles parmi les plus prestigieux du monde : Pessac-Léognan, Graves, Sauternes et Barsac, avec des châteaux, soit classés à l’inventaire des monuments historiques soit classés pour la qualité de leur vins (en 1855 pour le Sauternes, en 1959 pour les Graves).

Laure de Lambert de Campeyrot, présidente de la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes regarde vers l’avenir avec une ambition pleine d’enthousiasme car la Route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes a choisi un nouveau positionnement marketing: l’inspiration oenoculturelle. « C’est sous cette nouvelle bannière que nous allons avancer tous ensemble pour faire la promotion de notre territoire. Imaginons dans chaque gare, dans les châteaux et hébergements du territoire, des vélos prêts pour nos visiteurs, des triporteurs pour leurs enfants, et des parcours prévus pour indiquer sur leur mobile comment se rendre d’une activité a l’autre. » Un avenir tracé.

Qu’y voit-on ?

Les locaux de la station-service accueillent les visiteurs, en les transportant, au milieu des paysages vallonnés et dans les belles bâtisses qui font la fierté des Graves et Sauternes. Puis dans le couloir qui mène aux toilettes (une des raisons pour lesquelles on s’arrête dans une station service !) les visiteurs découvrent une première illustration murale présentant ce que les hommes ont fait de cette terre de Graves en 2000 ans, terre pauvre certes mais où la vigne excelle. Le mur qui lui fait face présente une deuxième thématique, baptisée : « Vous êtes à 2 pas de vos prochaines vacances » présentant les activités touristiques accessibles. Un mur d’écrans situés dans le prolongement finit d’emporter les visiteurs dans les paysages vallonnés et donne envie de s’y transporter. Enfin les cartes créent le déclic, en invitant à emprunter l’un des circuits parallèles à l’autoroute, entre 2 sorties, en moins d’une heure pour chacune des boucles proposées. 5 minutes suffisent à l’usager de l’Aire des Terres de Graves pour devenir touriste et se transporter dans le territoire. Il repart avec l’idée de découvrir ce territoire de Graves et Sauternes lors d’un prochain passage.