Le traditionnel hors-série Champagne de Terre de Vins sort cette semaine dans les kiosques. Un numéro totalement effervescent pour conclure de manière festive une année 2020 qui n’aura pas été un long fleuve tranquille.

“Alors que nous sommes privés de restaurants, de rencontres festives, de longues tables familiales, jamais le désir de champagne n’a été aussi présent. À quelques jours des fêtes, ne nous en privons pas !” déclare, Rodolphe Wartel, directeur de Terre de Vins, dans son éditorial. Alors que s’approche la conclusion d’une année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, qui a entraîné un crise sanitaire mondiale aux conséquences humaines et économiques désastreuses, pour beaucoup d’entre nous l’heure n’est peut-être pas aux célébrations. Le champagne, qui a fait les frais du confinement et de la morosité ambiante, n’est pas lui non plus à la fête. Et pourtant… tout comme il est permis d’espérer que, dans les mois à venir, nos vies reprendront progressivement un cours plus normal ou du moins plus aimable, il est autorisé, en cette fin d’année, de renouer avec les bulles qui ravivent nos humeurs et réchauffent nos cœurs. “Le champagne a connu bien d’autres crises et s’est toujours relevé”, rappelle encore notre éditorial.

Dégustations, rencontres et escapades

Pour accompagner ce besoin d’effervescence et cet espoir de renouveau, le hors-série Champagne de Terre de Vins arrive dans les kiosques. 108 pages entièrement dédiées au vin qui fait rêver le monde entier, aux femmes et aux hommes qui le font vivre. Au cœur du magazine, le cahier dégustation : le traditionnel passage en revue des BSA (Brut Sans Année) des grandes maisons, une sélection de champagnes de vignerons certifiés bio, une sélection de cuvées millésimées 2012, une sélection de champagnes de solera ou de réserve perpétuelle, une verticale de Champagne Castelnau… Largement de quoi permettre aux amateurs de trouver leur bonheur ! Côté gourmandise, on file à Paris, au restaurant EnYaa, pour des accords de rêve entre champagne et cuisine japonaise.

Également au sommaire : deux escapades, à Aÿ-Champagne et aux Portes de Paris (on oublie trop souvent que la Champagne se trouve à 150 km de la capitale, et même moins pour les premières vignes de l’Aisne ; une saga consacrée à la maison Legras & Haas ; une rencontre avec Vincent Chaperon, nouveau chef de cave de Dom Pérignon ; des rencontres avec Bruno Paillard, Sébastien Mouzon et Carol Duval Leroy pour un entretien “sur le divin” ; une plongée dans l’histoire de marques plusieurs fois centenaires, de Delamotte à Chanoine Frères ; un retour sur l’histoire de Piper Heidsieck avec la Prohibition ; une exploration des terroirs de la forêt d’Argonne avec Champagne Henri Giraud ; et une révélation du premier “musée de France” à Épernay pour le cinquième anniversaire de l’inscription de la Champagne à l’Unesco.

Toutes les facettes du champagne, de la Champagne, se retrouvent dans Terre de Vins. Pour en finir (en beauté) avec 2020 !

Terre de Vins hors-série Champagne, 108 pages, 7 €.
Abonnements sur abonnement.terredevins.com
Lire le numéro en version numérique sur kiosque.terredevins.com