Photo Laurent Gotti.
Photo Laurent Gotti.

La vente aux enchères des Hospices de Beaune s’est soldée sur une hausse de près de 30% du prix des vins dimanche dernier. Une nouvelle hausse qui met une fois encore en lumière les prix élevés de certains bourgognes.

En août dernier le classement du site Wine Searcher plaçait 40 bourgognes parmi les vins les plus chers du monde. Fort heureusement, les cuvées les plus prisées des Hospices de Beaune sont loin d’atteindre les niveaux stratosphériques d’un Richebourg d’Henri Jayer ou d’une Romanée-Conti… Elles sont pourtant de moins en moins à la portée de toutes les bourses. L’édition 2015 de la célèbre vente, dimanche dernier, confirme cette tendance. Au cours des 11 dernières éditions, 9 ont enregistrés une hausse. Avec des chiffres conséquents à la clé : près de 30% par exemple en 2007 ou 2013. Les causes de l’emballement des compteurs, dimanche, sont parfaitement identifiées : la qualité du millésime et le faible volume mis aux enchères. On ajoutera aussi secondairement des taux de change plus favorable à certains acheteurs étrangers bénéficiant d’une parité du dollar plus favorable.

Ces progressions répétées aux Hospices de Beaune tiennent aussi à l’évolution des modalités la vente depuis 2005. L’arrivé de Christie’s au marteau avait pour but de donner à l’évènement une dimension internationalisée. Cette édition 2015 marquée par la présence d’acheteurs asiatiques notamment a une nouvelle fois validé cette orientation.

La vente des enchères des Hospices de Beaune est-elle le reflet précis des évolutions de la Bourgogne tout entière ? Non. La grande majorité des vins des Hospices de Beaune sont des premiers crus et des grands crus, le haut de gamme de la région. A l’inverse, la moitié de la production de Bourgogne se situe en AOC régionales. Les prix de cette catégorie de vins ont certes également augmenté ces dernières années, mais dans des proportions plus raisonnables.

Les prix des vins des Hospices évoluent bel et bien avec la conjoncture mais l’évènement est une caisse de résonance. Il amplifie et souligne les mouvements. Les chiffres qui en résultent sont donc à considérer avec modération…