A l’issue du premier semestre de l’année 2018, les équipes d’iDealwine ont le sourire. La première maison européenne de vente de vins aux enchères annonce une hausse de 30% des ventes, avec des marques fortes qui tirent leur épingle du jeu.

Les lecteurs de “Terre de Vins” connaissent bien iDealwine, dont la co-fondatrice Angélique de Lencquesaing tient une chronique sur la cote des vins dans notre magazine. Le site, qui se veut premier acteur européen des ventes de vins aux enchères (13,2 millions d’euros TTC d’adjudications en 2017), vient de dresser son palmarès des vins les plus chers du début d’année 2018. Du 1er janvier au 30 juin 2018, 18 ventes aux enchères ont été organisées sur la plateforme d’iDealwine (contre 14 l’an dernier) et 37 165 lots, soit près de 74 000 flacons ont été adjugés, ce qui représente un volume vendu en augmentation de 30% par rapport au 1er semestre 2017. Le montant total des ventes aux enchères du semestre atteint 8,6 M€ TTC, en progression de 33,3% par rapport au premier semestre 2017 (6,1 M€ TTC).

Cyrille Jomand, Président d’iDealwine, salue “l’excellente dynamique initiée l’année dernière, avec une forte augmentation des volumes conjuguée à un enrichissement extraordinaire de la variété des vins proposés : les grands classiques des régions traditionnelles, mais également les flacons introuvables de régions pointues, qui ont le vent en poupe.”

Dans le Top 50 des vins les plus chers, la Bourgogne truste, sans surprise, la majorité du classement puisqu’elle y occupe 30 places (soit 60%). Bordeaux se place, là encore sans surprise, sur la 2e marche du podium avec 15 vins (soit 30%). Puis viennent les vins du Rhône avec trois vins (6%) et enfin les champagnes, avec deux vins (4%).

Dans le détail, 11 vins de ce TOP 50 sont issus du mythique Domaine de la Romanée-Conti (25 l’an dernier). Les autres bourgognes représentés sont les stars habituelles des enchères : Leflaive, Leroy, Henri Jayer, Georges Roumier, Coche-Dury, Liger-Belair, Jacky Truchot, Armand Rousseau et domaine d’Auvenay.

Le podium des vins les plus chers du semestre se partage entre un bordeaux (Mouton Rothschild), un bourgogne (Romanée Conti) et un rhône (Ermitage de Chave).

Voici le Top 10 des vins les plus chers de ce premier semestre 2018 :

Bordeaux – 1 Magnum Château Mouton Rothschild 1945 – 15 808 €
Bourgogne – 1 bt Romanée-Conti GC Domaine de la Romanée-Conti 2001 – 12 890 €
Rhône – 1 bt Ermitage Cuvée Cathelin Jean-Louis Chave 2009 – 12 652 €
Champagne – 1 magnum Krug Collection 1959 – 3 770 €
Jura – 1 bt Arbois Vin jaune Pierre Overnoy 1990 – 1 642 €
Loire – 1 bt Saumur-Champigny Clos Rougeard Le Bourg 1989 – 912 €
Alsace – 1 bt Riesling Clos Sainte-Hune Trimbach 1983 – 486 €
Languedoc-Roussillon – 1 magnum IGP Pays d’Hérault Grange des Pères (blanc) 2014 – 401 €
Provence – 1 jeroboam Bouches du Rhône Trévallon 2015 – 355 €
Beaujolais – 1 magnum Fleurie l’Ultime Yvon Métras 2005 – 292 €

Plus d’informations sur www.idealwine.com