Ce week-end, près de 180 propriétés vous donnent rendez-vous place de la Bourse pour la 4ème édition du festival des grands vins organisé par « Terre de Vins ». Parmi elles, nombreuses sont celles à participer chaque année depuis la création de l’événement, avec toujours autant d’enthousiasme.

SUIVEZ CE LIEN POUR RÉSERVER VOS PLACES ET GAGNER DU TEMPS A L’ENTRÉE

120 grands Bordeaux, 20 maisons de Champagne, 16 « grands invités » français, 13 « grands étrangers »… Ils répondent en nombre tous les ans à l’invitation de « Terre de Vins », pour venir à la rencontre du grand public lors de Bordeaux Tasting. Certaines propriétés n’ont pas manqué une seule édition, depuis la toute première en 2012. Les châteaux de Sales (Pomerol), Lafon-Rochet (4e grand cru classé, Saint-Estèphe) et Raymond-Lafon (Sauternes) font partie de ces inconditionnels de la manifestation. Quelles sont les raisons de leur fidélité ? Leurs réponses.

Pomerol : château de Sales, Bruno de Lambert
« Je reviens tous les ans avec plaisir! Bordeaux Tasting participe d’une image de marque. Il permet de se faire connaître auprès du public et de découvrir de nouveaux consommateurs. A Pomerol, nous ne sommes pas des crus classés, mais plutôt des “inclassables”, comme nous avait justement qualifiés “Terre de Vins” lors de Vinexpo, en juin dernier. Pomerol ne se résume pas au château Petrus. Il faut montrer, grâce à de telles dégustations, que nous existons, qu’il y a de très bons vins à Pomerol, et ce, à des prix abordables. Selon ma formule consacrée, il faut “démystifier sans démythifier, et démythifier sans démystifier.” A nous de trouver la juste dose entre mystère, mythe, et accessibilité. »

A LIRE AUSSI : BORDEAUX TASTING, PRIVILÉGIEZ UNE VISITE LE DIMANCHE

Saint-Estèphe : Château Lafon-Rochet, Basile Tesseron
« Dès la première année, en 2012, j’ai trouvé que Bordeaux Tasting était une idée géniale. Une telle manifestation, en plein centre de Bordeaux, c’est fantastique et indispensable. Les châteaux comme la place de la Bourse font partie du patrimoine local. D’ailleurs, je ne comprends même pas que personne n’ait eu l’idée avant ! Même à Bordeaux, Saint-Estèphe est une appellation qui est surtout connue au travers de trois ou quatre marques, comme Haut-Marbuzet, Montrose, Cos d’Estournel. Nous devons nous faire connaître du grand public, ici avant tout. Car si nous ne sommes pas connus à Bordeaux, où pouvons-nous l’être ? Bordeaux Tasting amène les gens à nous. Ils sont de plus en plus réceptifs. A nous de les inciter ensuite à venir nous voir à la propriété. »

Sauternes : Château Raymond-Lafon, Charles-Henri Meslier
« Depuis le départ, nous avons cru à Bordeaux Tasting. Terre de Vins fait un travail très professionnel et qualitatif. Le public est réceptif à l’événement. Beaucoup de gens qui adorent le vin sont heureux de pouvoir assister à un tel salon. Les amateurs apprécient nos vins, ils se souviennent de nous d’une édition sur l’autre, et reviennent nous voir. Sauternes est un nom prestigieux, mais certains dégustateurs ont des préjugés. Ils pensent que c’est un vin très liquoreux et lourd, alors qu’un grand Sauternes a un bel équilibre, une longueur, une fraîcheur, et une complexité aromatique remarquables. Une telle dégustation est l’occasion pour nous de faire réviser leurs préjugés aux amateurs. Bordeaux Tasting est très positif, en termes de réputation et d’image. Nous avons souvent tendance à aller à l’autre bout du monde pour promouvoir nos vins, mais il ne faut pas oublier la France et Bordeaux. Bordeaux Tasting est une façon de travailler ces marchés. »