Ci-dessus : William Wouters (photos JB)
Ci-dessus : William Wouters (photos JB)

L’élection (au format numérique) du nouveau président de l’Association de la Sommellerie Internationale a été marquée par le net succès de l’organisateur du concours mondial 2019 à Anvers, au détriment de l’Argentin Andres Rosberg qui briguait un second mandat.

Alors que cette assemblée annuelle de l’Association de la Sommellerie Internationale (ASI) devait servir de préambule au concours du Meilleur sommelier d’Europe-Afrique, la crise sanitaire a contraint au report en mars 2021 de l’épreuve et à l’organisation à distance de cette réunion dont le temps fort était surtout constitué par l’élection du président. Un scrutin qui opposait deux candidats. L’Argentin Andres Rosberg, désigné président trois ans plus tôt à Bordeaux, visait donc un deuxième et dernier mandat. William Wouters, vice-président Europe sortant, président d’honneur de la Guilde des sommeliers de Belgique s’est illustré en 2019 dans le cadre de l’organisation du concours mondial disputé à Anvers.

Au terme de la présentation de chaque programme aux délégués des 57 pays ayant droit de vote, le résultat était largement à l’avantage du candidat belge qui réunissait 37 suffrages. Tout au long des trois années à venir, il sera épaulé par Peer Holm (secrétaire général, Allemagne), Julie Dupouy-Young (secrétaire général adjoint, Irlande), Philippe Faure-Brac (trésorier, France) et Samuil Angelov (trésorier adjoint, Finlande).

Gérer avec bon sens et transparence

“Si l’amitié et la convivialité sont essentiels, savoir gérer et investir avec bon sens est aussi un point crucial, soulignait William Wouters à la veille du scrutin. C’est pour cela que j’ai décidé d’intégrer les vice-présidents continentaux aux activités du bureau. Et si je suis élu, ils seront investis de vraies missions dans leur région. Je n’ai pas envie personnellement de courir le monde alors que chacun d’entre eux est beaucoup plus proche. La transparence que je veux imposer auprès de nos membres qui sont tous bénévoles, je veux aussi l’appliquer à nos relations avec nos partenaires afin qu’ils ne soient pas simplement considérés comme des sponsors…”

Trois des quatre des vice-présidents élus figuraient sur la liste du nouveau président. Il s’agit du Polonais Piotr Kamecki (Europe), de la Japonaise Saiko Tamura-Soga (Asie-Océanie) et et de la Franco-Marocaine Michèle Aström Chantôme (Afrique – Moyen-Orient). Seul le Mexicain Marcos Flores Tlalpan (Amériques) faisait équipe avec Andres Rosberg.

Ci-dessous : Rodolphe Wartel, directeur de Terre de Vins, au côté de William Wouters lors du Concours du Meilleur Sommelier du Monde en 2019 à Anvers.