Tout juste un an après avoir racheté le château Calon-Ségur, troisième grand cru classé 1855 implanté à Saint-Estèphe (Médoc), la société Suravenir, filiale du groupe bancaire Crédit Mutuel Arkéa, a tenu à dévoiler ses ambitions à Paris.

C’est ainsi que l’équipe de château, désormais dirigée par Laurent Dufau, un ancien homme du négoce, était réunie au Carré des Feuillants, autour d’un menu préparé par le chef Alain Dutournier, passionné par le vin. Si la verticale de Calon-Ségur proposée en sous-sol a permis de redécouvrir cette propriété qui, sous le magistère des anciens propriétaires, la famille Capbern Gasqueton, n’avait pas coutume d’être très ouverte aux visiteurs, le nouvel actionnaire, représenté par Jean-Pierre Denis, président du groupe Arkéa, a justement insisté sur cette volonté d’ouverture.

C’est ainsi qu’un plan de restructuration du vignoble jusqu’en 2028 est prévu, tout comme la construction à court terme d’un nouveau cuvier, l’agrandissement des chais d’élevage ou encore la rénovation du château et du parc. « Nous avons conscience d’hériter d’un bien exceptionnel, Calon-Ségur fait partie de ces lieux qui imposent humilité et exigence. Nous allons nous mettre à son service et tout faire pour que ce grand terroir donne le meilleur de lui-même », a insisté Laurent Dufau. L’enveloppe des travaux annoncé avoisinera les 25 millions d’euros.

Sur la photo ci-dessous : Laurent Dufau, gérant, Sophie Marc, communication, Alain Dutournier, chef du Carré des Feuillants, Jean-Pierre Denis, président du groupe propriétaire Arkéa Crédit Mutuel, Vincent Millet, directeur d’exploitation.