Après un format virtuel en 2020, le groupement qui rassemble 280 cavistes indépendants s’est réuni en présentiel dimanche et lundi derniers, au Domaine Tour des Chêne,s à Saint-Laurent-des-Arbres (30). Au programme de cette Assemblée Générale : un bilan après ces deux années de Coronavirus, les perspectives d’avenir et la découverte l’appellation Lirac, entre dégustations et visites.

« Quand on a commencé cette horrible période de pandémie, on a cru qu’on était morts, débute Jean Guizard, le président de la FCI (Fédération des Cavistes Indépendants), devant les quelque 110 cavistes présents à cette AG 2021 – l’un d’eux ayant même fait le déplacement depuis la Martinique ! -. Mais pouvoir rester ouverts a été notre bouée de secours, et finalement, on a gagné beaucoup durant cette période. » A commencer par de nouveaux adhérents, plus d’une soixantaine en 2021, conscients du potentiel de soutien et d’entraide du groupe. Des retombées presse également, stimulées par le grand dynamisme de la Fédération en matière de communication. Outre les traditionnels votes au sujet de la vie de la FCI (approbation des comptes, prévision des élections du nouveau bureau lors de l’AG 2022, dont la nouvelle présidence à laquelle le Meilleur caviste de France 2018 Cyril Coniglio se porte candidat, changement de gérance de la centrale d’achat VinC.I…), cette AG a aussi été l’occasion de faire le point sur les succès et de brosser les autres chantiers en cours.

Une communication résolument dynamique

Loin de l’inhiber, ces deux années complexes ont au contraire stimulé l’inventivité de la FCI en matière de communication. A côté de ses outils de communication déjà ancrés de longue date, tels que le magazine « Saison Côté Cave » (distribué dans les caves des membres trois fois par an, pour emmener les clients à la découverte du monde du vin et du savoir-faire des cavistes), la FCI a pris avec conviction et détermination le virage digital depuis trois ans. Une entreprise menée sous la houlette d’Angélie Guizard, 26 ans, Responsable communication et relations adhérents arrivée fin 2017, enrichie des initiatives individuelles des cavistes. En plus de son site cavistes.org, et de ses réseaux sociaux dédiés (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin), la FCI a lancé deux nouveautés pendant le confinement. Elle a créé sa chaîne YouTube, baptisée Cave Antenne, pour partager avec les clients des « vidéos ludiques et positives ». Également les podcasts « Les Caves se rebiffent », orchestrés par le caviste Gautier Berthet (Cave Assemblage, Capdenac Gare) pour mettre en lumière le métier et des coups de cœur cavistes (vins, bières, spiritueux, accords, astuces, anecdotes…). A venir bientôt, uniquement accessible aux cavistes de la FCI, la plateforme info.cavistes.org, pour échanger des informations entre adhérents et proposer une base de données commune (photos, visuels, fichiers, tarifs fournisseurs…)

Et ces efforts, accompagnés d’une structuration des relations presse, sont payants. « Avant 2020, si je recevais une alerte Google par jour me disant qu’il y avait des articles sur les cavistes, c’était le maximum. Là, on a changé de registre, se réjouit Jean Guizard. J’ai reçu 8-10 alertes par jour en 2020, j’en reçois encore 2-3 par jour actuellement, et des journalistes veulent nous interviewer quasiment toutes les semaines. »

Le déploiement exponentiel du Label « Maître Caviste »

Autre grand succès, l’instauration et l’expansion du Label Maître Caviste, sur une idée originale de Patrick Jourdain, président du Syndicat des Cavistes Professionnels (groupement qui fédère indépendants et cavistes de chaînes). Créé par la FCI en janvier 2021, ce titre distinctif et qualitatif vise à promouvoir auprès des média et du grand public le métier, et à éviter qu’il ne soit galvaudé. L’obtention du Label est encadrée par une charte, le soumettant à des conditions d’obtention strictes, à un audit et à une décision collégiale par un comité composé de cinq personnes. « C’est un titre mérité et méritant, commente Jean Guizard. On est là pour créer un groupe qui va tirer vers le haut l’ensemble de la profession, et pas seulement une élite. »

Lors de l’AG ont été dévoilés huit nouveaux Maîtres Cavistes, venant rejoindre les 23 déjà titularisés. Leurs noms : Pascal Maillart – La Vinothèque de Troyes (10), Jean-Michel Boron – Vie d’Oc (11), Jean Dubech – La Maison du Vin (19), Elizabeth Yger – Table et Vin (50), Jean-Louis Lange – Vinifia (50), Guillaume Geniez – Les Caves Maillol (66), Didier Lebourg – Vinadomus (76), Yann Marie Bonnand – Art de Vie (84).

Dans cette même perspective de professionnalisation du métier, un nouveau Titre professionnel « Vendeur Conseil en Magasin Option Caviste » a été imaginé sous supervision du Syndicat des Cavistes Professionnels, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Paris. En un an, accessible par la voie de l’apprentissage, ce cursus de niveau Bac est proposé dès ce mois d’octobre 2021 à l’École Internationale des Artisans de Paris, pour former les cavistes de demain.

L’entraide pour maître-mot

Parmi les projets enclenchés également, un système de parrainage est désormais prévu en interne à la FCI pour accompagner les nouveaux adhérents. La proximité régionale entre cavistes sera aussi renforcée, grâce à la nomination de cinq présidents de région, chargés de réunir et d’animer des groupes locaux (Philippe Taupy en Aquitaine, Marc Pottier en Normandie, Alexis Zaouk en région parisienne, Philippe Perdriaux en Occitanie, Vincent Rucay pour la Bretagne). « Il s’agit de recréer  des assemblées locales et amicales pour tisser des liens et des dynamiques positives entre nous », explique Jean Guizard.

« Quand je suis arrivé il y a cinq ans à la présidence de la FCI, j’ai dit qu’il fallait faire tomber des préjugés, se remémore le président de la FCI. Parmi eux :  »les cavistes sont un circuit court et personne ne le sait »,  »les cavistes intimident et les gens n’osent pas pousser nos portes »,  »les cavistes sont trop chers ». » Et de constater, sourire aux lèvres : « les lignes sont en train de bouger, je crois. » Pour de nouvelles avancées, rendez-vous est pris à la prochaine AG de la FCI, au printemps 2022.