Connue pour la qualité de ses approvisionnements, en particulier ses chardonnays de la Montagne de Reims, et son usage peu commun en Champagne de la solera, la coopérative Palmer a décidé de profiter du confinement pour accélérer le lancement de sa e-boutique.

Dans cette démarche, Palmer bénéficie d’un atout. La marque s’appuie d’abord pour sa commercialisation sur les CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants). Elle ne risque pas de concurrencer son réseau de distribution.

Bien-sûr, cela n’a pas empêché le projet de provoquer quelques remous : « Le plaisir du vin ne se résume pas au temps de la dégustation. L’achat lui-même, la rencontre avec le caviste, constituent une expérience, un moment de qualité, de découverte, d’échanges » souligne François Demouy, responsable de la communication. Alors que depuis l’apparition d’internet, la plupart de nos relations se dématérialisent, le vin qui par essence est à la fois partage et expérience charnelle, semble résister. Pour certains, il représente même l’un des derniers moyens de rester ancré dans le réel, celui du terroir et de l’expérimentation physique de ses racines. Outil de rapprochement entre les hommes, il ne fait pas bon ménage avec la « distanciation sociale ». Les chiffres le confirment : depuis quelques années, les ventes en ligne, après avoir connu une belle croissance, ont nettement ralenti leur progression.

Il s’agit donc plutôt de proposer un service complémentaire, une nouvelle porte d’entrée pour cette coopérative réputée très secrète. Sur cette plateforme, le consommateur est à même d’échanger directement avec des experts de la maison, voire, à terme, avec le chef de caves. L’e-boutique offre ainsi l’occasion d’une première prise de contact avec la clientèle, pouvant déboucher ensuite sur une véritable rencontre. Car si la coopérative est fermée au public, pour ses plus grands amateurs, elle n’hésite pas à organiser des visites sur mesure.

L’autre grand intérêt de cette e-boutique réside dans l’étendue de la gamme disponible. Le collectionneur y trouvera de quoi constituer une belle œnothèque grâce à une sélection de millésimes qui remonte jusqu’en 1976 ! Avec cet avantage sur certains sites non spécialisés : l’authenticité est ici garantie… Les amateurs de grands formats, qui sont un peu la spécialité de la maison, seront eux aussi comblés. Tous sont disponibles jusqu’au fameux Nabuchodonosor (l’équivalent de 20 bouteilles).

Alors que le grand défaut de l’achat en ligne réside dans les délais de livraison, Palmer n’a pas lésiné sur les moyens logistiques. La marque propose une livraison dans les 24 heures (les conditions actuelles peuvent cependant provoquer des ralentissements). Ceux qui veulent profiter du confinement pour découvrir des champagnes rares, pourront bénéficier de la gratuité exceptionnelle des frais de port jusqu’au 10 mai.

https://boutique.champagnepalmer.fr