(photo @LéaGil)
(photo @LéaGil)

Les Éléonores de Provence ont une nouvelle présidente, Aurélie Bertin des châteaux Sainte Roseline et Les Demoiselles, qui succède à Sophie Biancone du château Rasque et de l’Hermitage Saint Martin.

La dame de la vallée des Esclans avait déjà été présidente en 2017-2018 de l’association créée par Valérie Rousselle du château Roubine, toujours présidente d’honneur active. Elles est entourée comme vice-présidentes de Marie-Pierre Caille du château Mentone et Maud Négrel du Mas de Cadenet. Les Éléonores rassemblent des vigneronnes, cheffes de cuisine, sommelières, œnologues, consultantes…, toutes cheffes d’entreprises et ambassadrices des produits de Provence (Bandol, Côtes de Provence, Coteaux Varois en Provence, Coteaux d’Aix en Provence, Palette). Elles prônent la défense de la tradition et du patrimoine provençal, la mise en valeur d’un art de vivre et d’un patrimoine culinaire d’exception au travers de produits de qualité et du respect de l’environnement.

Des soirées caritatives pour la cause des femmes et des enfants

Créée un 8 mars, il y a 13 ans, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’association fête traditionnellement son anniversaire par une grande soirée de gala dont les bénéfices sont reversés à des associations caritatives œuvrant à la médiatisation de combats humanistes telles que La Rose Marie Claire, Vaincre le cancer, La Croisière des guerrières, La Voix de l’Enfant… « Dans le contexte actuel, il est difficile de continuer à organiser ce genre d’événement qui rassemblait tous les deux ans plus de 200 personnes et qui nous aidait à récolter plus de 20 000 €, principalement pour les causes des femmes et des enfants, explique Aurélie Bertin. J’ai été surtout marquée par des actions comme celle de La Croisière des guerrières avec le docteur Xavier Pommereau spécialisé dans l’anorexie, et en 2010, la soirée organisée au château Saint Martin d’Adeline de Barry suite aux inondations qui ont marqué la Dracénie pour aider à financer les études de deux orphelins de cette catastrophe à fort impact local. » Les fonds récoltés lors du dernier diner en 2019 devraient participer à l’ouverture d’un centre d’accueil La Voix de l’Enfant au sein de l’hôpital de Draguignan. L’établissement sera un lieu d’accueil composé de professionnels formés pour entendre les victimes de maltraitance et violence, « un lieu plus rassurant qu’un commissariat ». L’association La Voix de l’Enfant, créée il y a 40 ans par Martine Brousse, fédère aujourd’hui plus de 80 associations dans 80 pays avec comme ambassadeurs l’actrice-vigneronne Carole Bouquet et le comédien-acteur-scénariste Bruno Solo.

Bientôt un livre de recettes et une cartographie

En attendant de pouvoir réorganiser des soirées caritatives, un livre de recettes avec des accords mets-vins pourrait être édité cette année suite à la proposition de l’une des Éléonores, la cheffe Hermance Carro-Joplet du restaurant Castellaras, véritable institution provençale située à Fayence (83). Une idée née pendant le confinement et développée d’abord sur les réseaux sociaux avant d’être concrétisée en une prochaine publication. Pendant le confinement, les Éléonores avaient également eu l’idée d’envoyer quelques bouteilles dans les Ephad du Var pour soutenir personnel soignant et résidents. Les Éléonores renouvelleront également en 2021 leur participation à la campagne de communication annuelle sur le dépistage du cancer du sein avec l’association RoseUp qui accompagne, informe et défend les droits des femmes confrontées à un cancer. Un soutien via la vente de tee-shirts dans les caveaux des domaines. L’association finalise une cartographie interactive et sur papier des domaines des adhérentes avec liens QR codes et présentations.

Elles travaillent également à des actions ciblées auprès des jeunes et des étudiants « pour susciter les vocations, expliquer les métiers de la vigne et du vin, les débouchés assurés dans des postes souvent en manque de personnes qualifiées comme les chefs de culture, tractoristes, logisticiens, secrétaires spécialisées… Et quelques-unes d’entre nous reçoivent des enfants dès la primaire pour leur expliquer le cycle de la vigne, leur faire goûter du jus de raisin… Ça fait partie de nos valeurs à transmettre, surtout dans une région où la vigne est partout. »
« En parallèle de ses actions de solidarité, l’association aide à resserrer les liens qui nous unissent pendant cette période très compliquée, estime Aurélie Bertin. Il y a toujours une idée qui fuse, un projet en cours, un soutien à apporter mais nos rencontres sont aussi un lieu de partage et de rencontres conviviales, d’entraide aussi dans le cadre du réseau Femmes du Vin. »

Les Éléonores :
Domaine Tour Campanets Emmanuelle Baude
Château Sainte Roseline Aurélie Bertin
Château Rasque Sophie Courtois Biancone
Château Mentone Marie-Pierre Caille
Château de Saint Martin Adeline De Barry
Domaine du Jas d’Esclans Gwenaëlle Dewulf
Château Pas du Cerf Aurore Legrand
Mas de Cadenet Maud Negrel
Château Carpe Diem Marie-Caroline Philipon
Château Roubine Valérie Rousselle
Domaine du Clos d’Alari Nathalie Vancoillie
Clos des Roses Laurence Barbero
Château Nestuby Nathalie Roubaud

Autres Sociétés :
Nini Pod’Chien Isabelle Dert Bono
Restaurant Le Castellaras Hermance Carro
Œnologue Conseil BTOEV Consulting Margaux Armand Vauchelet
Ombelline Marie Vray Briolay
L’Assistant Culinaire Christina Rebuffel
Femivin Isabelle Foret
Clotilde Pâtisserie Clotilde Lebec
Les Sourires de Léa Léa Gil
Azur Œnologie Géraldine Lopez