Avec une progression de 12% sur les marchés export et un marché français en hausse de 5%, les Vins du Centre-Loire réalisent une très belle campagne dans un environnement de crise mondiale.

Les vins du Centre-Loire réunissent huit appellations : Sancerre, Pouilly-Fumé, Menetou-Salon, Quincy, Reuilly, Coteaux du Giennois, Châteaumeillant, Pouilly-sur-Loire. La filière, qui réunit 400 professionnels (360 vignerons, 35 négociants et 5 caves coopératives), se félicite d’une campagne 2010-2011 extrêmement satisfaisante, notamment sur le marché international.

En 2010, la production totale sur les huit appellations s’est élevée à 42 millions de bouteilles dont 82% de vins blancs (+10% par rapport à la moyenne des cinq dernières années). Les ventes sur 12 mois à fin juillet 2011 s’élèvent à plus de 38 millions de bouteilles, dont 45% à l’export dans 110 pays. Les blancs représentent plus de 92% de l’export du Centre-Loire.

Les appellations les plus en vue sont Sancerre et les Coteaux du Giennois avec des hausses à l’export de 16% pour le Sancerre blanc et 10% pour les Coteaux du Giennois blancs. Quincy compense sa baisse à l’export par le marché français. Les autres appellations du Centre-Loire développent également leurs ventes, à l’exception de Reuilly en léger recul de 2%.

Une filière en ordre de marche

Avec une récolte près des records en 2010 et malgré une belle campagne, les stocks sont en hausse de 8% en moyenne. Les stocks de vins blancs et les rosés sont normaux, seuls les stocks de vins rouges peuvent parfois être élevés. Un effort de commercialisation doit être fait pour ces vins peu connus dont les qualités sont masquées par la notoriété des blancs.

Les vignerons (+5%), les négociants locaux (+10%) et la coopération (+21%) ont tous participé à la hausse des sorties et à la réussite de la campagne. L’intérêt croissant pour les Vins du Centre-Loire du négoce extérieur à la région (+50%) est également à noter. Avec un millésime 2011 qui s’annonce très bon malgré des conditions climatiques très particulières, les professionnels du Centre-Loire se disent armés pour défendre et améliorer leurs positions à l’export, débouché de plus en plus important pour la région.

Qualité, typicité, origine seront les maîtres mots du développement des vignobles du Centre-Loire. Les démarches individuelles sont soutenues par le travail collectif entrepris par l’interprofession des Vins du Centre qui va se poursuivre sur les principaux pays à l’export que sont la Grande-Bretagne, la Belgique, la Suède, la Suisse, les Pays-Bas, et sur les pays en forte progression que sont les USA (+25 %), l’Allemagne (+36 %), la Norvège (+42 %), le Canada (+39 %), la Russie (+50%) et la Chine (+249 %).