Pour relancer l’activité de ses cavistes partenaires, la cave coopérative Anne de Joyeuse, à Limoux, dans l’Aude, a décidé d’arpenter les routes de France à bord d’un camion orné de ses couleurs et aménagé en “wine truck”. Animations, dégustations et cadeaux seront offerts aux clients à chaque étape du 29 juin au 12 juillet. Une parenthèse de vie bienvenue pour une profession durement touchée pendant la crise.

Il n’y a pas que la blanquette qui est effervescente à Limoux, la cave Anne de Joyeuse bouillonne également de bonnes idées. La dernière en date ? Créer un camion aux couleurs de la coopérative façon “wine truck” et lancer un Tour de France, du 29 juin au 12 juillet, pour près d’une quinzaine de cavistes partenaires. Il y aura des étapes dans le Nord (Mordelles), en Bretagne (Paimpol), à Paris ou encore en Haute-Savoie (Sallanches). Un projet tout droit sorti des entrailles du service commercial et mis en forme, avec brio, par la partie marketing. “Durant le confinement, nos clients professionnels cavistes ont beaucoup souffert, certains ont même dû fermer ponctuellement, reconnaît Maxime Rieutor, responsable marketing de la coopérative. On a voulu trouver un moyen, autre que financier, de relancer leur activité et de leur redonner le sourire.” L’idée est astucieuse car le camion, équipé à la façon d’un bar à vin, prendra place sur le parking du caviste ou à proximité de son entrée pour attirer le regard. Histoire de donner envie aux clients, encore frileux face à cette crise, de venir à la rencontre de ces vins IGP Pays d’Oc. Un terroir au cœur du Piémont pyrénéen audois qui confère fraîcheur, finesse et fruit à ses cuvées. Un 3 F alléchant pour un rapport prix/plaisir exceptionnel.

Un vignoble de 2700 ha autour de 370 familles de vignerons

Sur place, deux responsables régionaux seront là pour animer les échanges avec des dégustations, une présentation du vignoble de la Haute Vallée de l’Aude et de ses spécificités, des cépages utilisés et des dizaines de cadeaux (tee-shirts, tire-bouchons, verres, drop stop). “On a prévu tous un tas d’animations avec des jolis tonneaux de dégustation, ajoute Maxime Rieutor. Les gens qui viennent nous voir vont passer un super moment et pourront compléter la journée, s’ils le souhaitent, par un achat chez le caviste concerné.” La presse locale, les affiches dans les vitrines, les publications sur les réseaux sociaux seront autant d’atouts pour populariser ce Tour de France inédit et original. Pour rappel, la cave Anne de Joyeuse gère un vignoble qui s’étend sur 2700 ha et réuni à ce jour 370 familles de vignerons. La coopérative, qui ne commercialise que des vins tranquilles (5 millions de cols par an) au travers d’une soixantaine de références, est engagée dans une démarche environnementale depuis 1987. Elle a même créé sa propre charte “Protect Planet” en 2007. Sur place, 100% des vignes sont travaillées en agriculture raisonnée et 6% de la surface totale est en bio.

Pour plus de détails sur le Anne de Joyeuse Tour : https://www.annedejoyeuse.fr/actualites/anne-de-joyeuse-tour/