Hier au Domaine de Chevalier (Cru Classé de Graves), le club de football des Girondins de Bordeaux présentait son nouveau maillot domicile pour la saison 2014-2015. Un maillot baptisé “Grand Cru”, qui évoque le thème de la vigne.

C’est un maillot plutôt seyant, au col légèrement “vintage”, qui arbore les codes habituels du club – le bleu marine, le scapulaire blanc – rehaussés d’une petite touche originale : de discrètes feuilles de vigne couleur bordeaux. Naturellement, il s’appelle “Grand Cru”, et il sera porté à domicile par les joueurs du FCGB (Football Club des Girondins de Bordeaux) durant la saison 2014-2015.

Cette nouvelle tenue, élaborée par l’équipementier Puma (partenaire du club depuis 2006 et au moins jusqu’en 2020), a été révélée officiellement hier après-midi devant un parterre de professionnels du football et… du vin, dans l’antre du Domaine de Chevalier, Grand Cru Classé de Graves. Six joueurs ont été mobilisés pour jouer les mannequins, du “vétéran” Marc Planus aux jeunes Henri Saivet et Grégory Sertic.

A l’image de Bordeaux

“Quand on parle de Bordeaux dans le monde entier, la première chose qui vient à l’esprit des gens, c’est d’abord le vin, puis le football”, explique Jean-Louis Triaud, président du FCGB et copropriétaire des châteaux Saint-Pierre et Gloria, en appellation Saint-Julien. “Il nous a semblé normal d’unir ces deux volets anciens de la culture bordelaise à travers le maillot des Girondins, car nous voulons affirmer le lien fort qui existe entre le club et sa région. Ce maillot est beau, identitaire pour Bordeaux, à la fois avant-gardiste et traditionnel, à l’image de la ville”. Le maillot extérieur de la saison en cours, baptisé “Atlantique”, était déjà un premier pas. Celui de l’année prochaine va encore plus loin.

“Ce maillot est éphémère, il ne va durer qu’une saison, et en ce sens, il se rapproche du cycle du vin, où pour chaque millésime, tout recommence à zéro”, explique – non sans lyrisme – Olivier Bernard, propriétaire du Domaine de Chevalier. “Le club des Girondins participe du rayonnement de Bordeaux. En tant que viticulteur, je voyage beaucoup, et partout on parle de la ville, de ses vins, mais aussi de son club de foot. Tout cela participe d’une vieille histoire, qui nous permet à tous de construire l’avenir. Bordeaux, c’est aujourd’hui une ville qui se métamorphose, bientôt un nouveau stade pour son club (fins des travaux prévus en 2015, NDLR), des vins qui ne cessent de progresser en qualité. Et comme je le dis toujours, le plus beau vin de ma vie, c’est celui que je ferai demain.”

Avec un tel enthousiasme, digne du plus beau discours de vestiaire, les Girondins de Bordeaux n’auront aucune excuse s’ils ne sont pas champions de France en 2015. Surtout si, comme le laissent entendre nos confrères de Sud-Ouest, ils sont entraînés par Zinedine Zidane

Mathieu Doumenge

Coupe du Monde oblige, le foot et le vin sont également à l’honneur dans le prochain numéro de “Terre de Vins”, qui sortira en kiosques la semaine prochaine.

FCGBjussiesertic