(photo © Thomas Renaut)
(photo © Thomas Renaut)

Ce phare de la gastronomie parisienne a souffert comme tous les établissements d’une fermeture prolongée liée à la crise sanitaire. Décision a donc été prise de sélectionner une petite partie des flacons de la cave pour pouvoir sereinement envisager l’avenir de cette dernière.

320 000. Le nombre paraît incroyable, démesuré, gigantesque. Et pourtant il s’agit bien du trésor vinique qui dort dans les caves de la Tour d’Argent, certainement l’une des plus belles au monde. Un patrimoine absolument extraordinaire, construit patiemment au fil des décennies et dont l’histoire est un vrai roman. Le succès du restaurant lui doit beaucoup, à égalité peut-être avec le canard au sang, la spécialité mondialement connue de l’établissement. Une cave qui n’est toutefois absolument pas figée, mais en évolution permanente. « Avec une année sans vente de vins, nous aurions pu décider d’arrêter d’acheter », confie Yannick Branchereau, le Directeur Général. « Mais nous ne souhaitions pas diminuer nos achats, bien au contraire. La solution était donc de vendre une petite partie de nos vins à maturité. Tous disposent du sceau de la Tour d’Argent qui est apposé sur les bouteilles lorsqu’elles arrivent directement du producteur dans nos caves ». Une vente qui va se dérouler à la rentrée sur 3 semaines avec, chaque semaine, un lot de 60 à 70 références mises en ligne en tenant compte des millésimes. Les plus anciens (avant 2007) dans un premier temps, puis ceux de 2008 à 2011 et enfin ceux depuis 2012. Cela devrait être fait sur un tout nouveau site internet qui permettra également à partir de septembre de proposer les coups de cœur des sommeliers de la Maison. Dans le vignoble au moins une fois par mois, leurs découvertes sont nombreuses et régulières. « Ce site nous permettra d’être réactifs pour proposer ces pépites à nos clients. Mais attention, nous ne souhaitons pas devenir un site de vente en ligne de vins », insiste M. Branchereau.

Plus de 200 références et 2000 bouteilles à maturité

C’est David Ridgway, l’emblématique Chef-sommelier de la Maison (photo ci-dessus) qui a sélectionné les vins qui seront présentés. 200 références pour 2184 bouteilles choisis selon plusieurs critères. « Il s’agit de vins que nous possédons en quantité suffisante pour ne pas mettre en danger la carte des vins. Ceux-ci représentent un reflet des vins vieillis dans les caves de La Tour d’Argent ainsi qu’un tour de France vinique » nous explique David. « Nos prix sont établis de plusieurs façons ; évidemment par rapport au prix d’achat de l’époque, mais également en prenant en considération les prix des millésimes récents tout en comparant avec d’autres ventes ayant eu lieu ailleurs ». Et les amateurs du monde entier devraient être nombreux à essayer de se procurer l’un des flacons aux conditions de conservation parfaites. De très grands noms des vignobles français seront là. Citons pêle-mêle Raveneau, Trévallon, Jamet, Chave (avec une très notable verticale d’Hermitage), Burgaud, Germain, Leflaive, Aupilhac, Comtes Lafon, Mouton-Rothschild, Weinbach… De 22€ pour un Fitou 2013 du château des Erles à 900€ pour un château Haut-Brion 2000, il y en aura pour tous les goûts et tous les budgets. Une occasion unique de se procurer une part de rêve en attendant, peut-être, de pouvoir découvrir sur place cette table unique qui continue de nourrir l’imaginaire.

Vente exceptionnelle de vins de la Tour d’Argent : du 24 septembre au 16 octobre 2021
www.boutiquetourdargent.com