Photo: CIVL IGP Sud de France
Photo: CIVL IGP Sud de France

Fortes d’une identité visuelle new-look, les IGP Sud de France débarquent, en novembre, dans les Hauts de France et en Belgique pour une opération séduction inédite : Vin’tage. Plusieurs actions de communication à destination des professionnels et du public auront lieu en association avec les friperies urbaines, les bars à vins et les cavistes pour booster leur visibilité sur ces marchés stratégiques.

Vin’tage. Le nom sonne bien au cœur d’une société en pleine mutation où durabilité et engagement sont les nouveaux leitmotivs. A partir du 8 novembre à Lille et du 22 novembre, à Bruxelles, la nouvelle identité visuelle des IGP Sud de France va s’afficher en grand sur les devantures des friperies, des cavistes et des bars à vins partenaires. Une opération séduction sans précédent. « Les Hauts de France et la Belgique sont des marchés stratégiques pour nous, confie Samuel Moulié, responsable marketing opérationnel au Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc. Il y a bien sûr l’aspect commercial, mais aussi une notoriété à développer et un partage de valeurs essentiel à notre nouvelle dynamique. » Le Nord est en effet l’un des plus gros marchés en terme de volumes de consommation dans l’Hexagone et la Belgique est le deuxième marché export des IGP Sud de France. « C’est aussi et surtout un public de connaisseurs du vin et d’amateur des bonnes choses. En termes de valorisation de notre identité, l’opération est primordiale. Si elle réussit, on peut voir plus loin », poursuit Samuel Moulié.

Jusqu’à 70 cuvées en dégustation !

En s’ouvrant à l’univers de la fripe, via notamment une campagne visuelle décalée, les vignerons des IGP Sud de France avaient envie de montrer qu’ils sont de ceux qui savent que le vin permet toutes les passerelles. Une passerelle avec un public plus jeune, à la vision du monde et à la consommation engagées, mais pas seulement… « On veut prendre les professionnels par la main pour leur expliquer notre univers entre cépages atypiques, démarches environnementales et créativités sans limite, prolonge Danny Pérégrine, directeur de la fédération gardoise des vins IGP. Aujourd’hui, et ce n’était pas forcément le cas il y a encore quelques années, les vignerons sont fiers de venir montrer leurs vins dans une autre région et montrer que le vin de demain peut être une pépite des IGP. »

Concrètement, deux journées seront consacrées aux professionnels avec des dégustations thématisées autour de 12 à 15 vignerons et jusqu’à 70 cuvées sélectionnées (dont certaines se retrouvent aujourd’hui sur des tables étoilées !). Mais le public pourra aussi profiter d’une ambiance chic et cool au cœur des duos d’ambassadeurs hybrides (six bars à vins/cavistes et six friperies) avec des ateliers dégustation, des jeux concours et des animations. Dans un dernier temps, courant 2022, tous ces ambassadeurs viendront s’immerger dans le vignoble pour rencontrer l’univers libre et inventif des IGP Sud de France.

Plus de détails sur l’événement en cliquant ici