Après plusieurs semaines de rumeurs, le Château Grand Pontet, Grand Cru Classé de Saint-Emilion, change de propriétaire. Domaine Clarence Dillon, réunissant l’ensemble des vignobles du Prince de Luxembourg, annonce ainsi un « agrandissement » de Château Quintus.

Ce sont 14 hectares idéalement situés à l’ombre du clocher de Saint-Emilion – dont près de la moitié sur le plateau – que le monde du vin envie. Après des semaines de bruits insistants évoquant des pourparlers avancés entre la direction de Domaine Clarence Dillon et la famille Pourquet-Bécot, le changement de propriétaire est bel et bien acté : Château Grand Pontet passe sous le pavillon de Château Quintus, la propriété saint-émilionnaise de Domaine Clarence Dillon (anciennement Tertre Daugay, achetée en 2011 et fusionnée en 2013 avec L’Arrosée). Cette vente vient s’ajouter à une série déjà impressionnante de transactions vues ces derniers mois dans le Bordelais.

Dans un communiqué, Domaine Clarence Dillon officialise la transaction, avec un intitulé qui laisse peu de place au doute : « Château Quintus s’agrandit avec l’acquisition de Château Grand-Pontet ». L’ex-propriété de la famille Pourquet-Bécot se voit donc englobée dans l’entité Quintus : « avec l’ajout de ces vignes, Quintus devient l’une des plus grandes propriétés de Saint-Emilion s’étendant dorénavant sur 45 hectares dont 42 de vignes. L’ajout de cet illustre terroir historique offre aux équipes de vinification une palette encore plus riche pour créer leurs assemblages à partir d’une sélection des raisins des plus exigeantes issus de cette propriété de la Rive Droite », poursuit le communiqué.

Le Prince Robert de Luxembourg, Président Directeur Général de Domaine Clarence Dillon, se félicite de cette acquisition : « En 2011, ma famille, mon équipe et moi exprimions nos objectifs ambitieux, d’élaborer l’un des plus grands vins à Saint-Emilion. En rassemblant quelques-unes des parcelles et des terroirs les plus prometteurs, nous tentions de créer une nouvelle étoile de la rive droite : Quintus. Après plus de 10 millésimes, je suis fier de déclarer que notre talentueuse équipe d’artistes du vin excelle à relever ce défi ».

Dans le même temps, Mariette Veyssière est nommée régisseuse de Château Quintus. Passé par les châteaux Haut-Brion et La Mission Haut-Brion (joyaux de la galaxie Clarence Dillon), mais aussi Pétrus, Château Latour ou encore Californie, Mariette a rejoint Château Quintus fin 2013 et occupait jusqu’ici les responsabilités de Responsable viticole-QSE.

À un an de la révision du classement de Saint-Émilion, déjà bousculé par un certain nombre de remous, cette transaction vient encore rebattre les cartes.