En bleu, le Français Jean-Charles Auffret et en rouge l’Ecossais Andy Jarvie
En bleu, le Français Jean-Charles Auffret et en rouge l’Ecossais Andy Jarvie

En Terrasses du Larzac, au Clos Aguilem, le Français Jean-Charles Auffret et l’Ecossais Andy Jarvie préparent les verres et affûtent le tire-bouchons en attendant France-Ecosse ce samedi 26 février à 15h30.

En 2015, Jean-Charles Auffret, avec le soutien actif d’une vingtaine d’amis amoureux du vin créée le Clos Aguilem. Le domaine de 6,7 hectares est situé en contrebas du plateau du Larzac et sous son influence rafraîchissante. Jean-Charles Auffret y pratique avec l’aide de son compagnon, Andy Jarvie, une viticulture de précision avec un minimum de chimie, un maximum d’huile de coude et des vinifications et des élevages qui visent à la fois tension et profondeur.

Jean-Charles Auffret est Français ; Andy est Ecossais (et tient avec une amie Australienne le bar à vins Nomad à Neffiès près de Pézenas). Que boiront-ils ce samedi devant le match France-Ecosse ?

Notre Pur Carignan 1959 [19 €] pour l’Ecosse : il a la fraîcheur et le piquant du Quinze du Chardon !” entame Jean-Charles. “Je suis d’accord”, renchérit Andy, “et surtout parce que c’est un vin d’hiver pour moi, un vin solide avec un beau boisé, un vin qui réchauffe le cœur. Je me dis qu’il m’a manqué dans mes moments de rugby en Ecosse qui ont tous à voir avec l’hiver et le froid ! D’abord, à l’école, le rugby était obligatoire et c’était un sport que nous pratiquions l’hiver. L’hiver en Ecosse en short, je vous le recommande ! Et quand nous allions voir les matchs à Murray Field en plein vent avec mes parents, nous étions bien au frais !

Et le Quinze de de France ? Même unanimité : “Notre Kiara [18 €] ! Assemblage très complexe de tous les cépages emblématiques de notre terroir des Terrasses du Larzac : Carignan, Cinsault, Grenache, Syrah”, explique Jean-Charles Auffret, “Kiara a la puissance de la Syrah en pack avant, le tempérament incisif à l’attaque du Carignan, la subtilité de jeu du Cinsault et le fruit audacieux et enrobant du Grenache pour le muscle, c’est tout le Quinze de France !

Un pronostic ? Celui d’un beau match ! On se souvient que l’Ecosse et la France ont formé dès le XIIIème siècle un pacte contre l’Angleterre, the Auld Alliance. “L’Ecosse et la France aiment s’affronter au rugby!”, résume Andy, “tout comme la France et l’Irlande [comme nous l’avait expliqué Isla Gordon du domaine la Sarabande à la veille de France/Irlande], d’ailleurs pour tout vous dire, je suis moitié Ecossais, moitié Irlandais !”.

Rendez-vous samedi 26 février à 15h15 pour les hymnes, ne manquez pas Flower of Scotland !

Crédit Photo : Rodolphe Travel et Lucile Carmet pour Vitinova