Jérôme Plantey est fondateur de l’enseigne Cash Vin et partenaire de la 7e édition de la Foire aux Seconds Vins organisé par Terre de Vins le samedi 15 octobre (10h-19h) au Hangar 14 (Bordeaux). Une cinquantaine de prestigieuses propriétés bordelaises feront déguster leurs seconds vins aux amateurs, qui pourront également repartir avec leur(s) coup(s) de cœur. Nous lui avons posé trois questions…

Quelle est l’importance des seconds vins chez Cash Vin ?

Ces seconds sont très importants chez nous. Ils représentent 40 % en volume et 30 % du chiffre d’affaires des crus classés de Bordeaux que nous commercialisons. Avec leurs jolis rapports qualité-prix, ils offrent une plus grande accessibilité pour le grand public et constituent une porte d’entrée dans l’univers des grands vins.

Quelles sont les tendances et évolutions actuelles sur ce segment des seconds vins ?

En termes de production, ces seconds vins sont de plus en plus qualitatifs. Nous l’avons constaté au fil des six éditions de la Foire aux seconds vins organisées avec « Terre de vins ». Au départ composés avec ce qui ne rentrait pas dans le premier vin, ces seconds sont aujourd’hui un produit à part entière, créé avec un effort maximal au service de la qualité et de la régularité. Le marketing s’est aussi mis au diapason avec des packagings améliorés. Au niveau des ventes, à Cash Vin, l’engouement concerne en première position les seconds vins de Pessac-Léognan, suivis de ceux du Médoc puis de Saint-Émilion.

En quoi ces seconds vins bordelais constituent-ils une garantie de bonnes affaires pour les consommateurs ?

Outre leur qualité, ces seconds jouissent d’une accessibilité de style, généralement entre cinq et dix ans de garde, comme tarifaire. À Cash Vin, nous avons traditionnellement à la vente une sélection de vieux millésimes, et proposons ces seconds globalement au moins à 40 à 50 % du prix du premier. Nous avons une belle gamme entre une dizaine et une cinquantaine d’euros, avec un cœur de marché autour de 25 €. Lors de la Foire aux seconds vins, la majeure partie des flacons sera proposée sur les trois grands millésimes 2018-2019-2020, avec peut-être quelques bonnes surprises chez certains propriétaires, sur des millésimes un peu plus vieux. À chaque édition de l’événement, l’engouement est de plus en plus net, avec une clientèle qui revient fidèlement profiter de ces bonnes affaires. Aujourd’hui, nous faisons encore découvrir parfois le second vin, mais dans quelques années, du fait de cette accessibilité qui les fait connaître, peut-être fera-t-on plutôt découvrir le premier vin à des amateurs déjà familiarisés avec le second !

https://cashvin.com/


Vous pouvez encore prendre votre billet d’entrée pour la Foire aux Seconds Vins en cliquant sur ce lien.