Lyonel Leconte, Dominique Loiseau, Pierre-Louis Farges (Président de Sieur d'Arques) et Patrick Bertron ont dégusté les vins destinés à la vente aux enchères.
Lyonel Leconte, Dominique Loiseau, Pierre-Louis Farges (Président de Sieur d'Arques) et Patrick Bertron ont dégusté les vins destinés à la vente aux enchères.

Il y a un an, à l’issue de la 27e édition de Toques & Clochers, les responsables des Caves du Sieur d’Arques avaient retrouvé le sourire. La vente aux enchères venait d’être marquée par une hausse très sensible, le prix moyen du fût passant de 4.100 € à 5.000 €. Dans le même temps, les acheteurs étrangers avaient très fortement investi pour acquérir les vins du cépage chardonnay qui font depuis 1990 la réputation du vignoble limouxin.

Cette année, leur satisfaction est plus visible encore avec la confirmation de cette tendance haussière. En ce dimanche des Rameaux, le montant total de la vente a atteint 521.400 € contre 445.800 € en 2016. Et au passage le coût moyen d’un fût a nettement dépassé 5.500 €. Une progression soutenue cette année encore par la place importante prise par les acheteurs étrangers qui sont repartis avec presque la moitié des lots mis en vente. Déjà remarqué en 2016, un Néerlandais, Gilles Faëlens, représentant la société Bacchantes Wijnimport basée à Gouda a raflé à lui tout seul près d’un quart des lots mis en vente. Et son appétit concernait l’ensemble des quatre terroirs limouxins. Il a déboursé 5.300 € pour le clocher de Cépie (terroir méditerranéen) de Sylvie et Thierry Garrigues, 6.000 € pour le clocher de Villelongue d’Aude (terroir océanique) de Michel Fanjeaux, 5.400 € pour le clocher de Limoux Saint-Martin (terroir Autan) de Lucette Pradier et 5.600 € pour le clocher de Saint-Polycarpe (terroir Haute Vallée) de Frédéric Tailhan…

Au total 26 lots !

Ci-dessous : Les parrains de l’édition 2017 de Toques et Clochers ont retrouvé les sommeliers de la région partenaires fidèles de cette manifestation depuis sa création en 1990.

Lyonel Leconte, Bourguignon sous le charme

Mais on dégustera également les bouteilles de Toques & Clochers au Brésil (7 lots) et en Australie (4 lots). Quelques-uns des douze pays qui ont montré tout leur intérêt pour les vins de Limoux mis en valeur par les caves du Sieur d’Arques.
Une razzia internationale menée sous le regard des trois parrains de la manifestation : Dominique Loiseau (Relais Bernard Loiseau à Saulieu), son chef exécutif Patrick Bertron et Lyonel Leconte (Meilleur sommelier de France 1991). Tous trois ont d’ailleurs débuté leur journée sous le soleil et les pieds dans les vignes, face au château de Flandry. Le cuisinier et le sommelier ont inauguré la lignée de pieds de vigne qui porte désormais leur nom. Ils ont également dirigé la vente aux enchère d’une caisse de vin dédicacée avant de déguster les vins destinées ensuite aux enchères.

Lyonel Leconte, dont l’histoire professionnelle s’écrit depuis longtemps en Bourgogne a conclu cette partie de la journée en reconnaissant qu’il avait trouvé dans ce coin de l’Aude un terre où le chardonnay s’exprime de façons différentes et complémentaires. « Le gourmandise conviviale du terroir méditerranéen, la puissance épicée du terroir d’autan, l’élégance aérienne du terroir océanique et la richesse, la densité et la verticalité minérale du terroir haute vallée. »
Des arguments avec lesquels il a joué pour signer les accords très réussis avec les plats de très haute volée du chef Patrick Bertron au menu de la soirée de gala qui concluait ce week-end dans la vallée de l’Aude.

Ci-dessous : Andrew Benallack a acheté quatre lots qui prendront la direction de l’Australie dans quelques mois.