La troisième cérémonie des Trophées Bordeaux Vignoble Engagé se déroulait hier soir à la Cité du Vin. 15 médailles ont été attribuées dans 5 catégories, ainsi que 2 prix spéciaux, pour saluer les meilleures initiatives environnementales dans le vignoble girondin. Le maire EELV de Bordeaux, Pierre Hurmic, faisait partie des personnalités présentes.

“C’est pour moi un plaisir personnel d’être présent à cette cérémonie. La ville de Bordeaux est heureuse d’être associée à ces Trophées”, a déclaré le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, au moment de remettre le prix Coup de Cœur du Jury au Conseil des vins de Saint-Émilion. “Les témoignages qui se succèdent font chaud au cœur et témoignent des efforts qui sont faits par la filière pour explorer une trajectoire nouvelle : un choix résolu vers l’agroécologie, la biodiversité, pour une viticulture responsable et vertueuse”. Et l’élu EELV (Europe Ecologie les Verts) d’entrevoir un “avenir souriant” au moment de saluer l’initiative de Terre de Vins, Sud-Ouest et du CIVB, ces Trophées Bordeaux Vignoble Engagé dont la troisième édition a attiré 293 candidatures, distingué 100 finalistes et récompensé, hier soir, 17 entreprises de la filière vin engagées dans le développement durable.

“Tous ces projets montrent la voie, y compris chez nos partenaires dont l’engagement est majeur”, soulignait en préambule* Rodolphe Wartel, directeur de Terre de Vins, adressant un clin d’œeil au Crédit Agricole Aquitaine, la région Nouvelle Aquitaine, Kedge Business School et la Chambre d’Agriculture de la Gironde qui accompagnent l’opération et dont les représentants étaient présents sur scène hier soir.

“Une grande victoire collective”

Bernard Farges, président de l’interprofession des vins de Bordeaux, ne cachait pas son enthousiasme au moment d’ouvrir et de conclure la cérémonie : “le changement est profond, massif, comme en attestent ces centaines d’initiatives qui, depuis trois éditions, ont présenté leur candidature. Il y en a plein d’autres dans le vignoble bordelais, qui animent ce changement, radical et révolutionnaire. Votre audace sera récompensée. Ce soir, il y aura des lauréats, mais ce sera une grande victoire collective pour nous tous”.

Des lauréats, il y en a eu 15, distingués dans 5 catégories : Empreinte, Innovation et Avenir, Vivre ensemble, Faune et Flore, Nature et Respect. Dans chacune de ces catégories, une médaille de bronze, une médaille d’argent et un Grand prix d’or ont été remis (revoir ici le palmarès complet et détaillé). Auxquels s’ajoutent un Coup de Cœur du Jury (voir plus haut) et un Prix Spécial du Vigneron Engagé, attribué à Laurent Cassy et sa famille, basés à Morizès dans l’Entre-deux-Mers. Très ému sur scène, au côté de sa fille Charlotte, le vigneron a rappelé que “beaucoup de vignerons silencieux travaillent dans le même sens. L’intelligence collective nous porte, comme le dit le dicton, seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”.

Parmi les Grands Prix d’or montés sur scène, on retiendra la surprise de Thierry Valette, pionnier de la biodynamie (Clos Puy Arnaud, catégorie Nature et Respect), l’unanimité faite par Philippe Bardet (Château Franc Le Maine, catégorie Innovation et Avenir), la conviction de Stéphanie Barousse (Château La Dauphine, catégorie Empreinte) et l’optimisme de Philippe Cazaux (Bordeaux Families, catégorie Faune et Flore). Le mot de la fin peut revenir à Matthieu Bordes, directeur général de Château Lagrange (catégorie Vivre Ensemble) : “que ce soit à l’intérieur de l’entreprise, avec nos voisins, nos visiteurs, nos échanges internationaux, le vivre ensemble est un axe majeur, qui dans l’ADN de notre entreprise”. Centrale durant toute la soirée, cette notion de vivre ensemble est l’un des caps au long cours qui doit faire avancer le vignoble bordelais.

* La cérémonie était précédée d’un débat sur les “nouveaux cépages” à Bordeaux dans le cadre des enjeux environnementaux de demain.

Photos M. Boudot et A. de Monts