Durant tout l’été, nous vous invitons à la rencontre des domaines qui jalonnent l’Œnotour de l’Hérault – 500 kilomètres de routes du vin, 24 circuits et itinéraires. Chaque jour, découvrez une nouvelle adresse, piochée dans le cahier spécial Hérault de notre hors-série Œnotourisme.

Épisode 08 : Domaine Cailhol Gautran, un écrin dans la garrigue

Au croisement de l’Aude et de l’Hérault se trouve le petit village d’Aigues-Vives. Son nom latin, qui veut dire « source jaillissante », est en soi un appel à la découverte d’une nature luxuriante, où les cours d’eau se mêlent aux forêts de pins. Au cœur de ce paysage encore sauvage, Cailhol Gautran a fait de ces ruisseaux une véritable richesse. Après avoir raconté l’histoire familiale, qui remonte à quatre générations, puis expliqué avec passion leur métier, Olivia et Nicolas invitent à marcher dans le lit asséché de la Cessière. Cette rivière découpe le causse du haut Minervois et serpente au milieu d’un épais maquis, jusqu’à la table du Loup. Là, le couple vigneron propose une dégustation inédite de ses meilleurs nectars comme Espérandieu 2019 (AOP Minervois blanc, 8,60 €), bien campé dans la typicité de son appellation : la finesse est au rendez-vous de cet assemblage de grenache blanc, marsanne, muscat petit grain et vermentino, à la palette subtile de fruits blancs. Car ces terres de calcaires « où chantent les pierres », ces jeunes vignerons les travaillent avec amour et attention. Et les vignes le leur rendent plutôt bien. Preuve en est leur superbe parcelle de carignan âgée de 130 ans, toujours fertile et vigoureuse. Quasiment toutes leurs parcelles se trouvent sur le plateau de Cazelles, où les vignes se nichent entre les monticules de cailloux façonnés par les anciens : c’est le terroir qui monte au sein du Minervois, donnant aux crus un supplément d’élégance. Pour conclure cette journée en beauté, il faut musarder à La Caunette, où les maisons sont blotties contre une abrupte falaise en corniche. Le vieux village, La Carambelle, est gardé par une porte médiévale surmontée de mâchicoulis. À l’intérieur, des ruelles escarpées conduisent vers d’anciennes habitations troglodytes où trône fièrement le château de Pardailhan. Halte recommandée aussi à Paguignan, témoin de la révolte des Gaules, avec son église de Saint-Martin-le-Vieux au style gothique méridional caractéristique.

34210 Aigues-Vives
04 68 91 26 03 – domainecailholgautran.com

Texte Céline Bourgeois, photo Emmanuel Perrin