Actuellement dans les kiosques, “Terre de Vins” n°36 vous propose un dossier complet sur les seconds vins de Bordeaux. Voici 12 coups de cœur qui se sont distingués dans notre sélection.

Pessac-Léognan
Château Haut-Brion
Le Clarence de Haut-Brion

16, 2/20
92 €
La densité de la robe annonce un vin puissant et le nez confirme avec des légions de fruits noirs et des notes complexes d’eucalyptus, de poivre, de laurier, de tabac brun et de viande des grisons.
La bouche est à la fois dense et très fraîche avec des tannins présents mais mûrs et délicats, un jus généreux et une finale longue et complexe. Quelle splendeur !
A table : sur une côte de bœuf juste saisie.

Margaux
Château Boyd-Cantenac
Jacques Boyd

16, 1/20
19, 50 €
Une belle robe grenat sombre, un nez de fruits rouges bien mûrs (cerise) et des notes toastées, cacaotées avec une note d’évolution épicée (cuir). Le vin mêle rondeur et finesse, les tannins sont présents et ce vin prête à la garde.
A table : se prête aussi à la rencontre avec un magret de canard grillé.

Margaux
Château d’Issan
Blason d’Issan

15, 7/20
22 €
Un vin complexe et puissant à la belle robe sombre, au nez expressif de fruits mûrs et de cuir. En bouche, l’équilibre repose notamment sur la trame tannique à la fois solide et veloutée.
A table : sur un pavé d’autruche au poivre vert.

Pauillac
Château Pédesclaux
Fleur de Pédesclaux

16, 6/20
21 €
Une robe dense, grenat avec des reflets pourpres. Superbe nez complexe et épicé (cuir, tabac) et mûr (fruit noir). La bouche est dense, salivante, sur une belle longueur, avec beaucoup d’élégance.
A table : un régal sur un pavé de bœuf aux morilles.

Saint-Estèphe
Château Calon-Ségur
Marquis de Calon-Ségur

16, 1/20
20 €
Une belle robe pourpre très dense, le nez est généreux sur les fruits noirs avec une légère note toastée. La bouche est équilibrée, ronde et croquante avec une belle fraîcheur et se termine sur une longue finale toastée-caramélisée. On pourra garder ce vin quelques années avant de le déguster.
A table : avec une côte de bœuf au feu de bois.

Saint-Estèphe
Château Lilian Ladouys
La devise de Lilian

16, 2/20
11 €
Une belle robe fluide et beaucoup d’équilibre, au nez comme en bouche : un vin sur le fruit rouge (framboise, cerise) et des notes florales de violette. Les tannins sont fondus, le boisé bien intégré, agréable en fin de bouche.
A table : sur un osso bucco

Saint-Julien
Château Beychevelle
Amiral de Beychevelle

15, 7/20
27 €
Une robe pourpre très dense. Le nez est enjôleur sur un beau fruit noir et un toasté joliment mené. En bouche, on trouve beaucoup de matière et des tannins présents.
A table : en tout, un vin solide à accorder avec un plat souple (daube de bœuf) ou à attendre un peu.

Saint-Julien
Château Talbot
Connétable de Talbot

15, 6/20
22, 50 €
Une robe très dense, le fruit est mûr (cerise noire) et sur la réserve, en bouche la texture est enrobante, luxueuse, avec un bel équilibre car la fraîcheur est aussi au rendez-vous. A garder ou à carafer.
A table : une rencontre au sommet avec une côte à l’os.

Saint-Emilion
Château Bellefont-Belcier
Marquis de Bellefont

16, 2/20
15 €
Une robe profonde et un nez puissant sur un fruit épicé auquel des notes toastées apportent un surcroît de complexité. La bouche montre un bel équilibre entre une attaque soyeuse et gourmande et une finale resserrée sur des tannins fermes.
A table : sur une belle pièce de viande juste braisée.

Saint-Emilion
Château Fombrauge
Le Cadran de Fombrauge

16, 5/20
17 €
Un vin brillant avec une note d’évolution sur la robe, des notes épicées généreuses de garrigue au nez et une bouche fluide, sur le fruit rouge, encadré par une structure tannique marquée.
A table : à marier avec un magret de canard aux épices ou un fromage hollandais à pâte dure.

Saint-Emilion
Château Laroze
La Fleur Laroze

16, 7/20
15 €
La robe très profonde annonce un nez marqué par le fruit noir (mûre, cassis) très complexe. En bouche, le vin est harmonieux, à la fois très puissant et très élégant, ferme et suave, avec beaucoup de longueur.
A table : ce vin appelle un plat délicat et expressif comme une bécasse à la ficelle.

Saint-Emilion
Château Trotte Vieille
Dame de Trotte Vieille

17, 1/20
38 €
Ce vin incarne l’équilibre et la complexité avec sa très belle robe grenat éclatant, un nez entre fruit mûr (cerise, en chair et en noyau) et épices fines (cuir) et une bouche somptueuse qui trace un pont entre rondeur et fraîcheur sur une longueur interminable.
A table : à déguster sur un chevreuil grand veneur.

Retrouvez l’intégralité de notre sélection de seconds vins de Bordeaux dans “Terre de Vins” n°36, actuellement dans les kiosques.

Suivez ce lien pour vous abonner au magazine ou commander le numéro !