Très prisée par le passé, la coupe de champagne est le contenant qui présente la plus grande ouverture, lié au fait qu’elle aurait été moulée sur le sein de la Pompadour sous Louis XV… C’est malheureusement son réel point faible. La surface de contact entre le vin et l’air étant très importante, la déperdition des bulles se fait à un rythme très rapide. C’est justement ce que l’on souhaite éviter. On privilégiera donc systématiquement la flûte de champagne avec son corps élancé et son ouverture étroite qui assure une meilleure effervescence sur la durée et donc une meilleure expérience de dégustation.

Toutefois, pour les vins effervescents qui présentent une grande complexité, on privilégiera un verre à dégustation de vin classique (voir paragraphe dédié) plutôt qu’une flûte. C’est le cas notamment pour la plupart des champagnes millésimés. Ces vins sont vieillis de manière prolongée avant d’être dégorgés et commercialisés. Outre leur grande diversité, les arômes qui s’en dégagent présentent aussi des notes d’évolution qu’un verre à vin permettra de mieux apprécier. Attention toutefois à ne pas prendre des verres à vin trop évasés (on retomberait alors dans les défauts de la coupe).

A propos des Clés du Vin

Ces clés du vin ont été élaborées par Jean-Michel Brouard, en collaboration étroite avec Pierre Vila Palleja, chef sommelier du restaurant « le Petit Sommelier » dans le 14ème arrondissement de Paris. A 27 ans, Pierre est l’un des meilleurs sommeliers de sa génération. Passionné de vins depuis son entrée à l’école hôtelière à 15 ans, il y décrochera une mention complémentaire « sommellerie ». S’ensuivront des passages remarqués dans de grands établissements de la capitale (le Ritz, Lasserre, le Crillon et le Georges V) ainsi que dans le groupe Alain Ducasse. Curieux de tous les vignobles, « surtout de ceux qu’[il] ne connaît pas », Pierre sillonne les régions viticoles depuis l’âge de 19 ans avec un attachement particulier pour les magnifiques Terrasses du Larzac dans le Languedoc. Chef sommelier du restaurant familial depuis 2012, Pierre a réussi en 2 ans le pari fou de le doter d’une cave exceptionnelle, aux 700 références souvent prestigieuses. Mais toujours dans un esprit de partage avec ses clients. Les coefficients pratiqués ici sont bas et permettent de découvrir de très grands flacons à des prix particulièrement raisonnables. Une philosophie qui a convaincu nombre de grands noms du vin (Dagueneau, Trimbach, Trévallon, Tempier entre autres) qui participent régulièrement à des « dîners vignerons », faits de bons produits du terroir issus d’une sélection qualitative pointue. En somme, un paradis pour tout amateur de vin qui sera accueilli ici avec une gentillesse, une bienveillance et un professionnalisme rares.

pierrevilapalleja