Pour sa quatrième édition, le Concours des vins Terre de vins a passé au crible pas moins de 2 483 échantillons avant de rendre son verdict : 811 cuvées médaillées, dont 498 médailles d’or. Parmi les médaillés d’or, la rédaction a sélectionné ses 27 coups de cœur. Des « super champions » que nous vous présentons au rythme de deux par semaine.

Caractères 2018 – AOP Fronton – Château Clamens (15.90€)

Il se présente bien avec sa robe violine, fringante. On est vite surpris par son nez expressif au premier abord, sur des notes de violette et de framboise suivies de notes plus épicées et un boisé peu marqué. La bouche est fraîche avec des tanins légèrement accrocheurs. Un bel assemblage de négrette, syrah et cabernet sauvignon pour un vrai vin de caractère.

On le déguste avec : Cuisse de sanglier cuite au four et pommes fondantes.

Château Clamens (31) – chateauclamens-fronton.com

C’est en 2012 que Stefan Heppelmann, entrepreneur allemand marié à une Française, a repris cette propriété de 25 ha de l’appellation Fronton à Jean-Michel Bégué, tout en laissant à ce dernier les rênes des activités viticole et vinicole.

Grâce aux investissements réalisés, la propriété est passée dans une autre dimension. Avec 50% de l’activité à l’export, elle affiche une belle performance pour une appellation confidentielle mais très dynamique.

Ici le climat est très favorable : ensoleillement, nuits fraîches, faible mais régulier régime de pluie. Résultat : pas de stress hydrique et de précocité attendue pour les vendanges cette année.

La Négrette, cépage unique au monde, est le cœur battant de l’appellation“.

La particularité du domaine : le rosé représente 50% de la production totale !

Des réflexions sont en cours pour planter un cépage blanc local, à savoir l’ancestral Bouysselet qui a failli disparaître. Une cuvée haut de gamme en 100% négrette avec élevage en barriques verra également le jour dès le millésime 2022.

Les Ronzettes 2020 – Mâcon-La-Roche-Vineuse – Château de la Greffière (18€)

Un nez très délicat qui exprime des arômes de fleurs et de miel. L’attaque en bouche surprend par sa belle rondeur envoûtante. Le milieu de bouche est d’un équilibre d’une grande précision. La finale veloutée accompagne des saveurs précises de fleurs blanches, jasmin, fleur d’oranger. Avec de la patience, cette cuvée se bonifiera au fil du temps.

Château de la Greffière (71) – chateaudelagreffiere.com

A La Roche-Vineuse, ce domaine du sud de la Bourgogne appartient à la famille Greuzard depuis 1924, mais l’activité viticole y existe depuis 1585.

Sa superficie de 60 ha, dont 35ha d’un seul tenant, chose rare en Bourgogne, couvre huit appellations et quatre cépages y sont travaillés (pinot gamay noir et gamay en rouge et chardonnay et aligoté en blanc).

Xavier a rejoint ses parents en 2011, après différentes expériences en France et en Nouvelle-Zélande. En 2019 il accueille son beau-frère Gaylor, pour assurer la pérennité du domaine.

Au-delà de la conversion en bio en cours de l’ensemble du domaine, “c’est le bon sens paysan et la biodiversité qui prévalent. Huit ruches, 41 arbres replantés cet hiver, 400 mètres de haies bocagères et des cabanes pour les chauves-souris, insecticide naturel. “

En septembre, le château participera une nouvelle fois au Fantastic Picnic. Un repas raffiné mais convivial, préparé par un restaurateur de la région et pris cette année au cœur d’une parcelle d’aligoté.