Comme chaque année, le numéro de rentrée de Terre de vins (disponible en kiosque) fait la part belle aux Foires aux vins. Ce sont pas moins de 180 bons plans de 4 à 75 € que nos dégustateurs sont allés dénicher pour notre dossier spécial. Et parmi ces bons plans, nos traditionnels coups de cœur dont nous vous présentons ici un premier avant-goût.

CARREFOUR (Du 8 au 21 septembre)
Domaine de l’Hortus – Grande Cuvée 2018 (Blanc sec)
IGP Val-de-Montferrand
22,90 € (À boire et à garder)

Ce blanc n’est disponible que sur la plateforme jereservemafoireauxvins.carrefour.fr que l’enseigne a mise en place depuis plusieurs années. Outre la possibilité de commander en avant-première, elle propose une centaine de références exclusives. Propriété languedocienne bien connue des amateurs, le domaine de l’Hortus signe avec cette cuvée un blanc de gastronomie digne des grands blancs. Cet assemblage de chardonnay, petit manseng et viognier, vinifiés en fût et en cuve, offre un style capiteux et frais « en même temps ». Beaucoup d’élégance et de longueur, de la richesse et de la concentration, sans oublier la fraîcheur pour notre plus grand plaisir.

LIDL (À partir du 2 septembre)
Domaine des Emprades 2019 (AB)
Faugères
5,95 € (À boire et à garder)

Parmi les appellations languedociennes les plus engagées dans le respect de l’environnement, Faugères produit des rouges intenses qui gardent beaucoup de fraîcheur. Rien d’étonnant donc que le domaine des Emprades soit en bio depuis 2013 et que cette cuvée nous régale. Son nez, empreint d’un joli fruit et de belles notes de garrigue, laisse place en bouche à une matière gourmande et intense. Ses tanins soyeux et sa longue finale signent ainsi un flacon tout en élégance et fraîcheur. À ce prix résolument attractif, on aurait tort de s’en priver !

INTERMARCHÉ (Du 8 au 27 septembre)
Château Fourcas-Hosten 2015 (HVE)
Listrac-Médoc
13,99 € (À boire et à garder)

C’est l’un des meilleurs ambassadeurs de cette appellation, offrant encore en terres bordelaises un bon rapport qualité-prix et sur un excellent millésime que l’on trouve de moins en moins en foire aux vins. Deux bonnes raisons pour vous précipiter sur ce listrac élaboré par l’œnologue de renom Eric Boissenot. Un assemblage merlot-cabernet sauvignon (avec quelques grappes de cabernet franc), élevé pour un tiers en barriques neuves, fruité et opulent sur des arômes de petites baies noires, de cerises et de réglisse, et des tanins fins et veloutés. Mais il en a encore sous la bouteille…