[PRIMEURS] 2015 : 5 coups de cœur en Pessac-Léognan

En avant-première du n°41 de “Terre de Vins” (en kiosques le 11 mai) qui comportera un grand dossier dégustation consacré aux Primeurs 2015, nous vous livrons chaque jour quelques coups de cœur de la rédaction. Aujourd’hui : 5 vins de l’appellation Pessac-Léognan.

Château Haut-Brion
19, 5/20

50% de merlot cette année, associé aux cabernet sauvignon (42%) et franc (8%) pour un vin exceptionnel. Altier, racé, équilibré, les adjectifs manquent pour décrire sa tenue. La bouche évolue entre fluidité aérienne et profondeur aromatique, dense, juteuse, complexe, évolutive, saline en finale. La finesse des tanins est un travail de dentelle, déjà patinés, impressionnants. Le seigneur des graves, incontestablement.

Château Haut-Bailly
18, 5/20

Le charme d’Haut-Bailly opère encore une fois. Malgré une certaine austérité en bouche, l’assemblage de cabernet sauvignon (60%), merlot et petit verdot est d’une grande harmonie. La bouche légèrement fumée est énergique, noire et dense, à la fois onctueuse et élégante. Attention, grand vin.

Domaine de Chevalier
18, 5/20

Ce cru classé de graves monte sur le podium. Flatteur, très gelée de framboise, jus de cassis, chair de cerise noire, soutenu par des touches épicées. Le fruit semble intact en bouche, la matière ciselée. Une allure de marathonien, qui ne craint ni le temps ni la distance, bien au contraire.

Château Les Carmes Haut-Brion
18, 5/20

Parmi les coups de cœur de son appellation, il relie la puissance terrienne et aérienne en un seul vin. Le terroir ne trompe pas, et son assemblage « exotique » (avec 40% de cabernet franc, 45% de merlot, 15% de cabernet sauvignon) s’exprime avec une exceptionnelle densité. Gelée de myrtille, cassis frais, notes d’herbes sauvages, c’est un pur bonheur.

Château de Fieuzal
17/20

Longueur et finesse dans ce grand rouge à la matière ciselée et aérienne. La belle rencontre entre le cabernet sauvignon et le merlot, associés au cabernet franc (5%) et au petit verdot (2%). Les tanins sont nombreux mais déjà très sages, veloutés. La finale sapide et volumineuse annonce une belle garde.

Commentaires de dégustation par Laure Goy.


Retrouvez tous nos commentaires de dégustation sur les Primeurs 2015 dans “Terre de Vins” n°41, en kiosques le 11 mai prochain. Suivez ce lien pour vous abonner au magazine.

Notre sélection