Un nouveau site d’embouteillage et d’expédition vient d’être inauguré dans la région de cognac affichant les grandes ambitions du leader de ce secteur.

Situé à l’entrée de Cognac, sur la commune de Salles-d’Angles, le bâtiment du Pont Neuf en impose. Assis sur un territoire de 32 hectares, le nouveau et deuxième site d’embouteillage et d’expédition de la maison Hennessy semble un gigantesque vaisseau noir platine tout droit sorti d’un épisode de Star Wars. L’œuvre de l’architecte industriel Jean-Marc Sandrolini est plus souvent comparée à un hall d’embarquement d’un aéroport destiné à accueillir pour le moment 70 employés. De l’intérieur où la ligne d’embouteillage est à perte de vue, on peut admirer au travers des baies vitrées un coteau recouvert de vignes. L’inauguration d’un tel vaisseau s’est opérée ce 18 octobre en grande pompe en présence notamment de Bernard Arnault (PDG de LVMH), de Jean-Baptiste Lemoyne (Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères), Bernard Peillon (Président de la maison Hennessy), du nouveau Président Général de Moët Hennessy, Philippe Schaus, ou encore du maître de chai de la maison Hennessy Renaud de Gironde, « rebaptisé Renaud Fillioux de Gironde pour que tout le monde sache de quoi il s’agit », a noté Bernard Arnault. Renaud Fillioux de Gironde a récemment succédé à son oncle Yann Fillioux pour devenir la huitième génération de maîtres de chai de la maison Hennessy.

Ce nouveau site est prévu pour contenir à court terme une autre ligne d’embouteillage en vue de pouvoir être dédoublé par la suite. A terme, les 100 millions d’euros d’investissement ont pour objectif de produire annuellement près de 10 millions de caisses. « Il faut se dépêcher de grandir car le marché continue à nous pousser », a déclaré Bernard Arnault avant de rappeler le leadership d’Hennessy sur la place de Cognac : « Nous représentons 50% du cognac, notre concurrent suivant est à peine à un quart de notre nombre de bouteilles vendues, le marché est en croissance et nous sommes de très loin le leader du marché mondial ».

Pour satisfaire cette croissance, la maison Hennessy n’envisage pas d’acquérir d’autres marques mais plutôt de faire progresser ses approvisionnements. « Le vignoble pour l’AOC compte 75 000 hectares, il y a un certain nombre d’hectares dans l’appellation qui ne sont pas encore utilisés, on va essayer de les développer avec nos 1600 partenaires viticulteurs, je pense qu’on va y arriver », explique Bernard Arnault. « On devrait planter 1500 hectares supplémentaires, nous sommes sur un mouvement de confiance, l’ouverture d’un tel site donne un signe très fort à la viticulture », précise Bernard Peillon. Présente dans plus de 130 pays, la maison Hennessy réalise ses plus belles ventes avec les qualités jeunes de cognac, à savoir le VS. Loin devant, le marché phare demeure les États-Unis mais des réservoirs de croissance existent notamment en Afrique, au Nigéria, en Afrique du Sud et au Kenya. Sur Cognac, le nouveau site du Pont Neuf témoigne de ce succès autant que des ambitions clairement affichées.