Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de « Terre de Vins » à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2018. Quinzième escapade dans le Roussillon.

Be Ranci !
Be Ranci !, le salon des vins oxydatifs rancios secs du Roussillon, invite ses cousins d’Europe à Perpignan, le 11 juin, pour célébrer ce vin oxydatif de raisins vendangés en surmaturité, gravé dans l’ADN du Roussillon. Toute famille vigneronne en produisait pour sa consommation personnelle, gardé en cave, en foudres, demi-muids, dames-jeannes. Ce vin atypique autant qu’attachant, a failli disparaître au début du XXIe siècle. L’association Be Ranci a ranimé ce fleuron de la viticulture catalane, avec le soutien de Slow Food (le mouvement international d’ « œno-gastronomes »). Ce marginal est sorti de l’ombre en 2011, obtenant l’IGP Côtes Catalanes avec mention rancio et l’IGP Côte Vermeille mention rancio. Les vignerons passionnés qui en produisent, partageront leurs trésors aux côtés du vin jaune du Jura et de vins oxydatifs d’Espagne, du Portugal et d’Italie.
Be Ranci – 66000 Perpignan (Galerie À 100 mètres du Centre du Monde – 5 €) – ranciosec.wordpress.com

Domaine de Rancy, l’originel
Son nom même évoque le rancio ! Le domaine de Rancy, créé dans les années 20, à Latour-de-France, est bien connu pour ses Rivesaltes. Jean-Hubert et Brigitte Verdaguer le reprennent en 1989. Avec Slow Food, Brigitte a fait du rancio sec une « sentinelle ». Elle a fondé et présidé durant huit ans l’association des vignerons, œuvrant, comme elle, à préserver ce patrimoine singulier. « Pour faire des vins comme ça, il faut avoir du caractère. C’est difficile, intéressant, et c’est beaucoup de belles rencontres. » Au Rancy, leur rancio sec existe en pur macabeu et pur carignan (16 € les 50 cl) et pur syrah (25 € les 50 cl). À découvrir dans leur gîte vigneron pour 6 personnes au-dessus du caveau.
Domaine de Rancy – 66720 Latour-de-France – 04 68 29 03 47 ou domaine-rancy.com

Domaine des Schistes, en toute logique
« Le rancio sec, c’est notre berceau et nos racines » clame Jacques Sire, co-président de Be Ranci !, sur son domaine des Schistes, à Estagel. Par devoir de mémoire, avec son épouse Nadine et leur fils Mickaël, le rancio a trouvé sa place sur ce domaine familial en agriculture biologique, à travers un grenache sur calcaire, en solera (17 € les 50 cl). Deux gîtes ruraux, pour 4 à 5 personnes, permettent de séjourner au cœur du vignoble et de découvrir aussi leurs vins doux naturels et les secs en IGP Côtes catalanes et AOC Côtes du Roussillon Villages.
Domaine des Schistes – 66310 Estagel – 06 89 29 38 43 ou www.domaine-des-schistes.com

Domaine Jolly-Ferriol, naturellement
Isabelle Jolly et Jean-Luc Chossart ont changé de vie en 2005. La danseuse et l’ingénieur des Arts et Métiers sont devenus vignerons. Ils ont restauré de leurs mains ce domaine du XVIIIe siècle où ils ont trouvé des dames-jeannes pleines de vieux vins oxydatifs. Les 22 cuvées sont biologiques, sans aucun intrant chimique, vinifiées uniquement en levures indigènes. Leur rancio sec, macabeu et carignan, deux ans en dame-jeanne à l’extérieur, puis en solera, est ample et complexe. Bien nommé Au Fil du Temps, il délivre 200 bouteilles par an.
Domaine Jolly-Ferriol – 66600 Espira-de-l’Agly – 06 13 22 96 73 ou jollyferriol.fr

Domaine de la Tourasse
Le rancio, c’est d’abord un goût, à découvrir avec le Blanc de Méditerranée, rancio sec du domaine de la Tourasse (20 €), un grenache gris vinifié en barrique, en solera de 2012. Alain Pottier, vigneron poète, est le co-président de Be Ranci !, et la plume de l’ouvrage « Les Rancios secs du Roussillon », publié en 2016. Sur son domaine de la Tourasse, face à la mer entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère, il cultive, en biodynamie, cépages traditionnels méditerranéens et plantes aromatiques.
Domaine de la Tourasse – 66660 Port-Vendres – 06 80 03 05 59 ou www.latourasse.com

PRATIQUE

Le livre « Les Rancios secs du Roussillon, fleuron de la viticulture catalane », publié en novembre 2016 aux éditions Trabucaire (25 €), est le premier et l’unique ouvrage au monde sur les rancio secs. Il permet de connaître, comprendre et savourer ces vins oxydatifs. Belles photos de Michel Castillo, textes coordonnés par Alain Pottier, rédigés par des auteurs passionnés sur l’histoire, la dégustation, la cuisine et les portraits de producteurs.
trabucaire.com

Morgane Le Bars, animatrice de l’association Roots 66 en Fenouillèdes, guide des balades entre juin et septembre, dans les vignes, accompagnée du vigneron du jour. Elle organise des événements hors saison, Roots on ze beach le 20 mai à Leucate, ou Latour débouche en novembre. Son riche programme de balades (à partir de 10 €) parle aussi culture, nature, histoire, en anglais si besoin.
66460 Maury – 06 16 28 70 03 ou Facebook : TerroirsDAglyDecouverte

Le domaine Danjou-Banessy, à Espira-de-l’Agly, est un incontournable quand on parle de rancio. Benoît et Sébastien Danjou cultivent 20 hectares en biodynamie, en artisans-vignerons. Leurs côtes-du-roussillon, en blanc et rouge, et leur rancio sec, le Vi Ranci, rouge et blanc, élevé dix ans au moins, sont très recherchés.
66600 Espira-de-l’Agly – 04 68 64 18 04 ou domainedanjou-banessy.com

Le Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon (CIVR) a créé un site – clubvieuxmillesimes.com – pour faire découvrir les vieux Vins doux naturels des AOP Banyuls, Banyuls Grand Cru, Maury, Rivesaltes et Muscat de Rivesaltes. Un voyage dans le temps en 43 cuvées, dont la plus ancienne date de 1875.

Deux adresses pour déguster des rancios secs du Roussillon et les goûter en cuisine : à Banyuls, le bar à vin nature le Xadic del Mar ; à Collioure, La Cuisine de Victoria Robinson.